BP

#BP “Et notre histoire deviendra légende” par Frananc

Sur Canal Supporters s’expriment des « Blogueurs Parisiens » (#BP), les CSiens, comme François alias Frananc.

L’union sacrée

Enfin, le prochain match est celui que nous attendons tous depuis maintenant plus de deux mois. Que le temps fût long. A combien de débats avons nous assistés sur cette confrontation ? Combien de discussions avons-nous animé à ce sujet ?
Personnellement, depuis le tirage au sort, je prends tous les matchs de Paris avec le plaisir de voir évoluer mon équipe favorite, et en filigrane j’en analyse les forces (nombreuses) et les faiblesses (rédhibitoires ?) en vue de cette double confrontation.

La tension monte. De phases de certitudes je passe à des moments de doutes extrêmes. Dans quel sens va tourner le ballon ? L’arbitrage sera-t-il biaisé en faveur du mastodonte madrilène ? Il serait tout à fait possible que l’UEFA cherche d’une manière ou d’une autre à nous sanctionner pour notre insolence de l’été dernier. J’espère juste que l’homme en noir sera intègre. Le souvenir du 8 mars dernier ne risque-t-il pas de refaire surface et nous faire sombrer lors d’un de nos temps faibles ? Les cadres assumeront-ils leur rôle ? Voilà pour les doutes qui m’assaillent.

Ceci-dit, tous les espoirs sont permis avec cette équipe. Nous avons une attaque de feu, la plus belle que nous n’ayons jamais eue. Le groupe a l’air de bien vivre ensemble en dépit des échos de la presse sportive nationale. J’en veux pour preuve le récent anniversaire de Neymar Jr, tous les joueurs étaient présents et j’ai le sentiment de les avoir vus s’éclater entre eux. Ces événements sont bien souvent des actes fondateurs dans la vie des groupes.

Le milieu de terrain commence à avoir du vécu ensemble et quelque soit la troisième tête aux côtés de Verratti et Rabiot au coup d’envoi de ce match, j’aurai l’espoir de les écraser chez eux, d’assister à des sorties de balles léchées permettant de mettre sur orbite les deux flèches de devant qui elles même pourront servir l’homme qui portera l’estocade. Et puis même si ce n’est pas beau, pas léché, qu’on la pousse au fond sur des actions bien pourries ou des ballons déviés, je m’en fous je prends quand même. Même un penalty volé je prends bien que je donnerais plus de chances que l’inverse se réalise.

Et puis n’oublions pas, même si dans le football le mérite n’a aucune valeur, sur la saison écoulée nous méritons 10 fois plus qu’eux de les battre. Soit, il faut se méfier des bêtes blessées mais à choisir je préfère entrer dans l’arène face à un lion amoindri plutôt qu’un lion en pleine possession de ses moyens. Allons-y et rentrons-leur dans la gueule.

Là c’est bon je suis dans ma phase où j’y crois à mort. Quelques soient les acteurs qui seront alignés je croirai en eux, en leur force, en leur capacité à se sublimer, à jouer les uns pour les autres, bref à exploiter 100% du potentiel de cet effectif. Si c’est le cas, nous ferons exploser la maison blanche.

Enfin, depuis que nous avons changé de dimension nous allons éliminer un des plus grands, que dis-je, le plus grand club de l’histoire du football. J’y crois, il faut y croire, il faut que les joueurs sachent qu’on y croit pour eux et qu’on est aussi motivés qu’eux.

Et notre histoire deviendra légende.

Frananc l’abonné 1133403

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

Mbappé

Mbappé a plaidé sa cause devant la commission de discipline d’appel de la FFF

Aujourd’hui, la commission de discipline d’appel de la Fédération Française de Football (FFF) va rejuger ...