©Spectum Photos

Cavani : “Le 157ème but ? Ce moment va rester en moi à vie !”

Le nouveau chouchou du Parc des Princes, Edinson Cavani s’est longuement confié au micro de PSG TV dans la pastille “This Is Paris”. L’uruguayen revient sur son arrivée au PSG, sa jeunesse, son rapport avec le football ou encore son 157ème but avec le Paris Saint-Germain.

Son arrivée au PSG

J’avais la même vision que le club : l’ambition et le désir de faire de grandes choses avec le PSG. Le projet était riche en objectif et ça m’a attiré. Le club vouait grandir et que je fasse part de son histoire. Ils voulaient atteindre de grands objectifs. C’est ce qu’il y a de plus beau dans le sport, réussir aller au bout des objectifs tous ensemble. Pour moi, les objectifs réalisés en équipe sont les plus beaux. Remporter le championnat et le Ligue des champions étaient les objectifs principaux du club, ça m’a attiré.

Sa perception du football

Enfant, je ne regardais pas beaucoup de football. Je préférais rester dans les rues à jouer avec mes amis. Vers 14-15 ans, j’étais plus âgé et je commençais à regarder davantage de football et particulièrement la Serie A et la Premiere League. J’adorais regarder ces grands joueurs et m’inspirer d’eux. Le football ? C’est le pain de chaque enfant en Uruguay. Les gens vivent et sentent le football de manière très spéciale au pays. Ce n’est pas comme en Europe. Ces manques en infrastructure que l’on avait nous donnait paradoxalement un plus. Ça te stimule pour lutter et te donner un véritable esprit de compétition

Son état d’esprit

J’aime la compétition. Être sur le terrain pour être le meilleur. Mon seul objectif en entrant sur le terrain ? Lutter pour mon équipe pour battre l’adversaire ! Souvent tu ne te rends pas compte de tout ce qu’il peut se passer autour de toi. Tu es tellement concentré que tu ne le remarques même pas. Il y a certains moments où tu as conscience des gens qui te regardent. Personnellement sur un terrain, je ne pense qu’à gagner, être compétitif et tout donner pour mon équipe et mes coéquipiers. 

La reconnaissance des supporters et de ses coéquipiers

Après tant de temps et de travail, les gens ont de la reconnaissance. ça me motive à travailler à tout donner pour le PSG. Le plus important ? C’est le respect. Ça vaut tout l’or du monde. 

Son 157ème but

C’était un bonheur immense de sentir la chaleur des supporters, la joie de mes coéquipiers et de toutes les personnes au club. Ce moment va rester en moi à vie. C’était un moment très spécial pour moi.

À propos Jonathan Bensadoun

x

Check Also

The Best : Mbappé et Alves présents dans le XI mondial de 2018. Modrić élu joueur FIFA de l’année

Aujourd’hui la cérémonie The Best FIFA Football Awards 2018 a eu lieue à Londres. Présents ...