Duluc

Duluc : “On reconnaît aussi les grands duels du sport à leurs conséquences”

Vincent Duluc signe l’éditorial du journal L’Equipe ce mercredi 14 février. Il met en perspective ce qui se joue ce soir à Madrid, deux destins, un révélateur.

“Il est l’heure de la vérité. Il est l’heure d’oublier presque tout ce que l’on a vu du PSG, cette saison, et absolument tout ce que le Real a montré de lui-même, jusque-là, écrit le journaliste dans le quotidien sportif. Chaque jour, depuis le cauchemar du Camp Nou, le club parisien a songé à l’instant exact où repasserait sa chance, au jour précis d’où partirait la prochaine conquête. C’est aujourd’hui, à Bernabeu, et c’est avec Neymar, son dernier bourreau en Europe. Le Brésilien est venu pour se couvrir d’or – mais une coupe aux grandes oreilles ferait l’affaire. On reconnaît aussi les grands duels du sport à leurs conséquences : le battu perdra beaucoup plus qu’un match. Si c’est le PSG, les secousses seront plus profondes et iront très au-delà d’Emery, parce que le tableau raconterait l’histoire d’une ambition fracassée, malgré les transferts de Neymar et de Mbappé, malgré le sentiment que le PSG, depuis l’été dernier, a changé de monde. Mais s’il est l’heure de la vérité, il n’est pas l’heure de penser à la chute. Il est seulement l’heure de retenir son souffle, de songer à la meilleure manière de jouer sur un fil et de ne jamais en tomber, pour annoncer qu’un autre règne, peut-être, est à venir.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

but psg

Nouveau record en vue pour le PSG contre Reims ?

Le PSG réalise un début de saison parfait en Ligue 1. Le club de la ...