Foot Marseille

Le PSG et le Clasico vus par Foot Marseille

Ce soir, à 21 heures, l’opposition entre le PSG et l’OM reprendra force et ferveur. Jordan Belly, responsable de la publication “Foot Marseille”, nous explique l’approche sudiste du rendez-vous contre Paris.

PSGOMCanal Supporters – À choisir quel est le match prioritaire pour l’OM, championnat ou Coupe ?
De mon point de vue, la priorité des priorités reste le championnat. L’idée d’ajouter une ligne au palmarès, avec la Coupe, est séduisante, mais beaucoup d’éléments dépendent d’une qualification pour la Ligue des Champions. Il y va du développement du club, voire carrément du projet McCourt.

“Florian Thauvin à la place de Kylian Mbappé”

CS – Quels joueurs de l’OM seraient titulaires au PSG ?
En lisant la question, je me suis dit par réflexe : “Il n’y en a pas beaucoup.” J’ai pensé à Luiz Gustavo, qui ferait, selon moi, beaucoup de bien à Paris en numéro six. Puis d’autres noms me sont venus : si j’étais coach des deux effectifs, je titulariserais Steve Mandanda et Jordan Amavi. Et devant, je mettrais Florian Thauvin à la place de Kylian Mbappé, que je ne trouve pas au top en ce moment. C’est encore un gamin et je me demande s’il ne va pas se griller. Il faudrait, je pense, le mettre sur le banc de temps en temps. Et peut-être Dimitri Payet, en fonction du système.

CS – Souhaitez-vous un OM qui saute à la gorge du PSG ou qui privilégie le contre ?
Je crois qu’il faut jouer comme on en a l’habitude. Quand Rudi Garcia imagine des changements, la veille des gros rendez-vous, ça se retourne contre l’OM. Je pense qu’il faut jouer sans complexe, attaquer, presser haut et tenter de garder la possession du ballon, quitte à tomber sur plus fort que soi.

CS – Etes-vous pour le Real Madrid ou le PSG en Coupe d’Europe ?
Pour moi, il est important de prendre des points UEFA, donc je suis pour le Real ! (Sourire à la Rudi Garcia) Non, en réalité, je suis plutôt neutre. En dehors de l’OM, j’aime regarder les matchs pour le plaisir et le spectacle. J’ai commencé à vraiment aimer ce sport avec un Chris Waddle qui ne se prenait pas au sérieux, qui régalait et amusait la galerie. C’est encore ce que je cherche. Neymar face à Cristiano Ronaldo, ça laisse augurer de belles séquences.

CS – Le “Champions project” peut-il faire passer l’OM devant le PSG ?
Temporairement, comme Monaco, et si les circonstances étaient favorables, pourquoi pas. Mais les moyens sont tellement différents que ce sera très compliqué. D’un côté, il faudrait arriver à développer un collectif et des automatismes, sur deux ou trois ans. Un peu à la façon de Diego Simeone à l’Atletico. Et de l’autre côté, il faudrait qu’Antero Enrique fasse trop de changements et que Paris se retrouve avec des individualités qui ne savent plus jouer ensemble. Ou alors il faudrait que vous vous plantiez de coach pour succéder à Unai Emery. Et s’il prenait vraiment José Mourinho ? Ensuite, sans grosse star, je ne pense pas qu’on puisse se développer à l’étranger comme vous l’avez fait.

CS – Jouer le PSG entre deux tours contre le Real, un avantage ou un souci ?
Ça pourrait être un avantage si le retour face au Real Madrid obsédait quelques joueurs parisiens. Mais, à mon avis, ils ont envie de se faire pardonner par le public, et ça pourrait donc être un facteur de motivation supplémentaire.

CS – Quel est le sentiment général à Marseille avant cette double confrontation ?
L’équipe de Rudi Garcia gagne en expérience, en automatismes et en certitude. Mais les Marseillais savent bien que les effectifs ne sont pas les mêmes. Il y a le souvenir du match retour de la saison passée, au Vélodrome. Je pense que personne n’a envie de s’enflammer.

CS – Lyon, Bordeaux, Paris, qui est le “moins aimé” à Marseille ?
Pour moi, rivalité ne doit pas aller de pair avec détester. L’antagonisme avec Bordeaux, il remonte aux années 80. Pour certains anciens, c’est encore lui qui prime. Pour d’autres, c’est l’ASSE. Mais pour la majorité, et moi, la rivalité avec le PSG est la plus importante. Après, je crois que la palme du club le plus détesté concerne Lyon. Ce n’est pas une question de rivalité, mais plutôt de président insupportable.

“Bien content que les journalistes nous lâchent un peu la grappe”

CS – Dans quel(s) domaine(s) l’OM est-il le numéro 1 en France ?
L’OM est numéro 1 dans les petites histoires qui, avec l’aide de certains médias, prennent d’immenses proportions. Je suis bien content que les journalistes nous lâchent un peu la grappe pour s’occuper des fêtes de Neymar, des cigarettes de Marco Verratti et des chichas d’Adrien Rabiot. Sincèrement, je pense que RMC et L’Équipe sont des freins au développement des clubs français. Certains journalistes se figurent qu’ils feront plus d’audience en créant des problèmes. Je trouve ça désolant. Toutes les équipes ont besoin de sérénité pour grandir et progresser.

– Un pronostic ?
Je mise sur un match nul 1-1. Un but de Neymar et une réponse d’Adil Rami, de la tête.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Neymar s’est entraîné normalement

Incertain avant la rencontre, l’attaquant parisien Neymar devrait être apte pour affronter l’Étoile Rouge de ...