Rami

Rami : “On ne peut pas jubiler du malheur de Neymar”

À la veille du 1/4 de finale de Coupe de France qui va opposer le Paris Saint-Germain à l’Olympique de Marseille, le défenseur central phocéen Adil Rami était présent en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes. Il est revenu sur la large défaite de son équipe dimanche dernier en Ligue 1 (3-0), l’arbitrage lors de ce match mais aussi sur la blessure de Neymar.

Comment on va aborder ce match ? L’année dernière ils avaient mis le bus. Aujourd’hui on est un Marseille ambitieux. Paris a eu dimanche beaucoup de réussite, peu d’actions mais avec beaucoup de buts. La différence entre la Ligue 1 et la Coupe de France ? Demain ce sera un match couperet. On doit se battre comme on sait le faire. Des comportements chez les parisiens qui nous ont énervés ? Pas vraiment chez les joueurs mais plutôt dans l’arbitrage de dimanche. J’ai pu discuter avec monsieur Bastien qui était ouvert à la discussion. Mais il ne voulait pas de contact. Le football est un sport d’Homme où il y a des duels mais sans pour autant faire mal. On ne peut pas jubiler du malheur de Neymar par exemple. J’en veux surtout à l’arbitrage. Un PSG-OM ? Comme je l’ai dit c’est un match d’Homme et ce qu’on n’a pas vu, à cause de l’arbitrage et non des joueurs sur le terrain. Tu ne pouvais même pas entrer dans un périmètre à un mètre du joueur. La blessure de Neymar ? Sans lui ce sera autre chose. Mais même leur banc vaut des millions d’euros. Les déclarations de Thiago Silva ? C’est rien ça. Le match a été super doux. On a pas mal de pression. Il a voulu intimider sur le moment. Tout ça reste mignon.”

À propos Jonathan Bensadoun

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée