psg

Revue de presse PSG : OM, Thiago Motta, Leroy…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 24 février 2018 dans la presse hexagonale.

“Le nul (2-2 à l’aller) donne des idées aux ouailles de Garcia, écrit La Provence. Sans supporters, de nouveau privés de déplacement, les Olympiens ont des atouts à faire valoir. L’optimisme règne au centre RLD. Décrocher un succès de prestige peuple les nuits des Olympiens… Même si les souvenirs douloureux les hantent encore, à l’image de la correction reçue à domicile voilà un an (1-5).”

“Plus de 800M€. Voilà l’écart de valorisation entre les deux effectifs, parisien et marseillais, juge L’Equipe. À elle seule, la valorisation de Kylian Mbappé – 180 M€ – équivaut presque à la totalité des joueurs marseillais (194 M€)…”

“Même s’il prend de l’âge, Thiago Motta conserve un poids incontestable au PSG qui se mesure d’autant plus par ses absences dans les grands rendez-vous, estime Damien Degorre. Pouvoir s’appuyer sur Motta ne serait pas un luxe. S’il n’a plus tout à fait le même impact dans les duels et qu’il doit compenser par de la roublardise lorsque l’intensité augmente, il est également précieux dans l’utilisation du ballon. « Il a une qualité et une variété de passes incroyables, s’enthousiasme Houllier. C’est l’équivalent de Busquets. Il fait jouer les autres de l’arrière et les deux milieux pistons se sentent plus libérés parce qu’ils savent que, derrière eux, il va compenser. » […] De fait, son partenaire privilégié se nomme Verratti, qui n’a plus nécessairement besoin de redescendre aussi bas avec Motta. […] L’équipe probable contre l’OM : Areola – Daniel Alves, Marquinhos, Thiago Silva, Kurzawa – Lo Celso, Motta ou Diarra, Rabiot – Mbappé, Cavani, Neymar ou Di Maria.”

Enfin, dans le quotidien sportif, il est question des discussions toujours en cours avec les jeunes Yacine Adli (17 ans) et Sébastien Cibois (19 ans) pour un premier contrat pro.

Jérôme Leroy a participé à onze opposition entre le PSG et l’OM, dans les deux camps. On trouve des souvenirs du milieu de terrain dans Le Parisien. Comme celui-ci du 15 février 2000 : “Je jouais à Marseille et, au bout de 20 minutes, je me suis fait expulser pour m’être bagarré avec un autre Leroy, Laurent. Il faut savoir que mon fils était né la veille et que j’avais demandé à assister à l’accouchement. Je n’avais donc quasiment pas dormi et j’avais les nerfs à vif. A un moment, j’ai posé un gros tacle sur Laurent Leroy en le manquant. Il m’a couru après pour gueuler. Et j’ai répondu… Ce n’est pas parce que c’était le PSG en face que j’allais être gentil. J’en connais plein qui sont tout doux quand ils affrontent leur ancien club. Moi, on ne m’achetait pas avec des sentiments. Sans moi, l’OM s’est imposé 4-1.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Dugarry

Dugarry : “Neymar a fait un match scandaleux !”

Le PSG s’est incliné sur la pelouse de Liverpool (3-2). Invité a évoqué cette rencontre ...