©@BensJonathan

C’était soir de fête au Parc des Princes !

Deux Classicos en trois jours, ça se fête ! Le virage Auteuil, où siège le Collectif Ultras Paris, a mis une très belle ambiance au Parc des Princes pour la réception de l’Olympique de Marseille dans le cadre des 1/4 de finales de la Coupe de France (3-0).

Si la rencontre de dimanche a été marquée par la terrible blessure de la superstar Neymar, elle l’a été aussi par un tifo exceptionnel déployé par le CUP juste avant le match. Une gigantesque bâche représentant le héros de Dragon Ball Z “Sangoku”, accompagnée de cette banderole : “Allons chercher une septième boule de cristal…” en référence à un septième titre de champion de France.

Lors de la rencontre de ce mercredi, les ultras ont cette fois-ci fait référence à la fierté des couleurs du Paris Saint-Germain, imaginée par un de ses premiers présidents Daniel Hechter avec ce message “Fiers de nos couleurs”. Le virage était tout drapé de bleu, de blanc et de rouge.

Si on a pu entendre les habituels chants d’insultes envers les olympiens, on a aussi lu des messages déployés par le CUP à l’encontre des joueurs et supporters marseillais. La première banderole assez “taquine” disait, “Frappés par vos joueurs, volés par vos cagoles, à jamais des guignols”.

La seconde, un brin plus subtile, ciblée l’équipe de Rudi Garcia : « Votre seule occasion de jouer un mercredi soir face à un grand d’Europe ! ». Un petit tacle qui en a fait sourire plus d’un en tribune.

Enfin évidemment, on a pu assister à de magnifiques scènes de liesse avec une tribune qui retrouve petit à petit sa ferveur d’antan et une vraie communion qui se crée avec les joueurs parisiens.

À cinq jours du 8e de finale retour de la Ligue des Champions face au Real Madrid, les supporters et amoureux du Paris Saint-Germain ont tous hâte d’être à nouveau émerveillés par ce que le Collectif Ultras Paris va leur réserver pour cette affiche qui va sentir le soufre dans un Parc des Princes qui s’annonce incandescent !

À propos Jonathan Bensadoun

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée