Nice / PSG : les notes

C’est un beau spectacle qu’ont présenté les acteurs du Nice-PSG (1-2). Une rencontre dynamique, engagée, avec de la tension et des erreurs d’arbitrage. Cerise sur le gâteau, à la fin, le meilleur a gagné.
Pourtant, l’ouverture du score fût pour les Aiglons, sur un contre conclu par Saint-Maximim, face à Areola, trop facilement. Le portier a connu quelques instants compliqués durant cette rencontre, mais il a aussi su boxer une frappe lourde de Balotelli qu’il a bien lu. La charnière centrale a eu fort à faire avec l’attaquant italien, vicieux dans les coups donnés, dangereux dans ses remises et frappes au but. Si le jeu du PSG a penché à gauche en première période, il le doit à l’activité et la complicité de Di Maria et Yuri. Le Basque, touché à la cheville, a quitté ses partenaires à la pause. Dans l’entre-jeu, Rabiot et Verratti ont proposé volume de jeu, envie, et impact. Un cocktail moins présent chez Draxler. En attaque, Cavani et Mbappé ont tenté mais ont été souvent imprécis. Mais Di Maria était là pour faire des différences. Le Fideo fût le joueur le plus intéressant.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

L1

Tribune CS – Les résultats de la soirée de Ligue 1

Après le match nul de l’AS Monaco face au Nîmes Olympique (1-1) hier soir, et ...