Crédit : OM.net

Rami : « La saison prochaine, on doit encore davantage déranger le PSG »

Cette saison, l’Olympique de Marseille a bien failli battre le Paris Saint-Germain pour la première fois depuis 2011 lors du match aller de Ligue 1, en octobre dernier (2-2). Mais les autres confrontations entre les deux clubs se sont soldées par des démonstrations de la part des Rouge et Bleu (3-0 en L1 et 3-0 en Coupe de France). Pour autant, Adil Rami ne désespère pas de rivaliser un jour avec le club de la capitale comme il l’a expliqué lors d’une interview accordée à France Football.

« Je suis venu à Marseille pour les chatouiller ! Je pense que c’est possible. Il faudra être encore plus ambitieux collectivement, moins timides et moins respectueux face à eux, explique le défenseur marseillais. Le PSG est encore trop fort aujourd’hui, mais l’OM est en net progrès ! J’ai vécu un peu le même type de scénario en Espagne avec le Barça et le Real. Quand je suis arrivé à Valence, on disait que ces deux clubs étaient intouchables. Sauf que l’Atletico Madrid est allé les déloger en 2014. Il faut toujours y croire. La saison prochaine, on doit encore davantage déranger le PSG, juge-t-il. Le football est comme ça, il laisse toujours une porte ouverte. Beaucoup de choses sont possibles. C’est pour ça qu’on l’aime et qu’il est aussi populaire. »

Dans cet entretien, le défenseur français a également évoqué Unai Emery qu’il a connu à Séville : « J’éprouve du respect pour Unai Emery. Il avait une grande confiance en moi. J’ai beaucoup joué avec lui (46 matches en 2015-16). Il m’a permis de gagner la Ligue Europa en 2016 et de revenir en équipe de France pour l’Euro. C’est un coach qui compte dans ma carrière, raconte Rami dans les colonnes de FF. Emery ne m’a pas fait d’appel du pied personnellement. Il a toujours été classe par rapport à Séville. Mais j’ai eu des contacts avec d’autres personnes à Paris. Ça s’est passé très rapidement, au moment du départ de David Luiz (fin août 2016) »

À propos Antoine Grasland

x

Check Also

équipe

L’atypique équipe du PSG en fonction des taux de victoire

Le pourcentage de victoire de chaque joueur peut-il permettre de tirer des enseignements ? Vaste ...