presse PSG

Revue de presse PSG : Real Madrid, Estac, Neymar, Motta, Lass, tifo…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse écrite ce dimanche.

“Les planètes semblent s’aligner. Un succès, deux buts, aucun blessé, un turnover bien orchestré pour arriver en rythme et frais contre le Real… Paris a déroulé un plan sans accroc, juge Le ParisienMarquinhos, Verratti, Mbappé, Cavani… tout comme Pastore, attendu comme remplaçant, ont suivi hier matin un programme centré sur les soins et la récupération. Emery a donné des nouvelles rassurantes même si les mollets douloureux de Pastore rappellent de mauvais souvenirs. Marquinhos va reprendre ce matin, probablement comme Mbappé. Leur présence contre les Merengue ne fait plus guère de doute. Pas plus que celle de Verratti et Cavani, ménagés. Et maintenant, mobilisation générale. Le PSG compte sur l’effet Parc des Princes. Un tifo parcourant toutes les tribunes doit être déployé. Il devrait faire le lien entre l’exploit de 1993.”

Les notes du Parisien : Areola 6 / Meunier 6 / Thiago Silva 7 / Kimpembe 6,5 / Kurzawa 5,5 / Lo Celso 6 / Diarra 6,5 / Rabiot 6 / Di Maria 6 / Draxler 4 / Nkunku 6

Les notes de L’Equipe : Areola 6 / Meunier 6 / Thiago Silva 6 / Kimpembe 5 / Kurzawa 5 / Lo Celso 6 / Diarra 7 / Rabiot 6 / Di Maria 7 / Draxler 6 / Nkunku 6

L'Equipe

L’Equipe

“Auteur d’une prestation pleine, Lassana Diarra monte en puissance. Mais l’option Motta comporte des avantages, estime L’Equipe – qui propose un entretien d’Antero Henrique (voir ici) -.  Par son expérience, sa lecture du jeu, sa roublardise, Motta est essentiel dans le jeu sans ballon. L’efficacité de sa relation technique avec Verratti n’est plus à démontrer. L’absence de Neymar va encore davantage pousser le PSG à revenir à des circuits de passes éprouvés. Motta est le cerveau de ce Paris-là depuis des années. Fin du débat donc ? Pas si simple. Il n’a joué que 192 minutes depuis son retour. S’il monte en puissance, peut-il résister, même une heure, à un match d’une telle intensité ? Lass offre aujourd’hui de vraies garanties. Emery se retrouve donc face à un choix. Soit, avec Motta, ancrer et imposer la philosophie du jeu du PSG de QSI. Soit, avec Diarra, privilégier un état de forme et la capacité dans les duels. Quitte, peut-être, à être moins créative.”

Le journal sportif revient sur l’opération de Neymar et la “brouille entre les médecins parisiens et Rodrigo Lasmar, celui de la Seleção. Pour essayer d’enterrer la hache de guerre, le professeur Saillant qui représentait le PSG, hier lors de l’opération, a tenu à apporter un commentaire : « Toutes les décisions prises l’ont été en plein accord avec Neymar, sa famille, le staff du PSG, la direction du PSG et les représentants de la Seleçao. Il n’y a aucune divergence entre nous. » Après cette opération, « la rééducation va débuter en post-opératoire immédiat sous le contrôle de deux physiothérapeutes du PSG ». Les deux hommes (Ricardo Rosa et Rafael Martini) sont employés par le club parisien, mais ils sont surtout les préparateurs personnels de la star. Ils seront là  pour tenter d’accélérer le processus de récupération. Un bilan sera réalisé dans six semaines.”

“Opération remontada, lance le JDD. Dans l’absolu, remonter deux buts à ce Real n’a rien d’insurmontable pour un PSG incandescent. La jurisprudence européenne lui promet une chance sur trois de se qualifie. Un nouveau revers en Ligue des champions engendrerait une fin de saison pénible. […] Les Madrilènes n’ont plus que leur double titre de champions d’Europe à défendre. Hier contre Getafe (3-1), Zidane a aligné la BBC. Bale et Ronaldo (doublé) ont marqué. Marcelo est toujours aussi chaud. Le Real va mieux qu’avant le match aller mais devra a priori faire sans Kroos ni Modric. Sans Neymar, le PSG se présente, lui, plus affaibli qu’à Bernabéu. Il n’y a peut-être pas meilleure configuration pour un rebond…”

“Comme à l’aller, l’Estac s’est inclinée 2-0 face à un PSG qui avait encore une classe d’écart, même privé de sa MCN”, constate L’Est Eclair.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters