PSG

Revue de presse PSG : Verratti, Angers, Neymar, Luis Enrique, clans…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 14 mars 2018 dans la presse hexagonale.

“Le voyage d’Al-Khelaïfi auprès de Neymar aura au moins servi à ça, juge Le Parisien. Hier, le père de la star a assuré que son fils, sous contrat jusqu’en 2022, avait « un avenir au PSG ». Cette courte déclaration n’est pas anodine. Elle vise à clarifier la position du n°10 parisien. […] Et il n’est pas interdit de penser que le nom du futur entraîneur ait été également discuté. Sachant que le nom de Luis Enrique a été soumis par les joueurs brésiliens de l’effectif. Pendant deux jours, Al-Khelaïfi, Neymar Sr et Henrique ne se sont pas quittés d’une semelle. Lors de la visite de l’Instituto Neymar Jr, hier, ils ont été rejoints par Pini Zahavi, acteur incontournable du transfert. […] Al-Khelaïfi a annoncé un partenariat avec la Fondation PSG. Avant de multiplier les photos.”

Le quotidien francilien distingue trois clans au PSG, une équipe parisienne fractionnée au point de n’avoir pas su surmonter ses divisions face au Real Madrid. […] Les arrivées conjointes de Neymar et Dani Alves, l’été dernier, ont consacré l’émergence du clan le plus puissant : celui des Brésiliens. Il exerce sa pression dans tous les champs de la vie de l’équipe. Depuis le début de son idylle avec un mannequin brésilien, Trapp a intégré un clan où seul Marquinhos tente de lutter contre cet entre-soi. La frange francophone s’articule autour du duo Kimpembe-Rabiot. Ils fédèrent autour d’eux Mbappé, Draxler et Meunier. La troisième entité constituée vit à l’heure argentine (Pastore, Di Maria, Lo Celso, Berchiche) au contact de Cavani, le plus solitaire de la bande. Verratti conserve une relation privilégiée avec Pastore. Dans ce paysage parisien restent enfin quelques électrons libres. Thiago Motta est le plus respecté d’entre eux.”

L’Equipe estime qu’il faut relancer le débat sur le véritable niveau de Verratti. Ou plus exactement sur sa capacité à devenir un très grand joueur. À 25 ans, la question peut se poser. Il ne donne pas toujours des gages de grande maturité dans son comportement. Ses détracteurs mettent souvent en avant son hygiène de vie pas irréprochable pour expliquer ses difficultés à franchir le cap. […] Il n’est plus tout à fait intransférable. Si le fair-play financier devait les bloquer, les dirigeants pourraient se résoudre à une vente. Sa valeur avoisine toujours les 100M€, au moins pour le PSG. En tout cas, il semble que Verratti ait toujours à l’esprit d’aller voir ailleurs, si l’on en croit les démarches entreprises par Raiola cet hiver.”

“Paris veut passer à +17, remarque le journal sportif avant la rencontre contre Angers à 17 heures ce mercredi. Outre évidemment Neymar, Emery devra faire sans Diarra, suspendu. Pastore et Marquinhos, qui étaient aux soins ces derniers jours, sont incertains. Meunier a « terminé la séance avec une douleur » lundi mais il s’est entraîné avec le groupe hier. Emery devrait procéder à davantage de rotation ces prochaines semaines. Hier, il a même ouvert la porte à un turnover sur le poste de gardien. Cavani devrait quant à lui retrouver la pointe de l’attaque.”

Enfin, il est question du voyage d’al-Khelaïfi et du commentaire de Neymar Sr : “On sait ce que représente Nasser, c’est important qu’il soit là. Neymar a besoin de soutien, ce qu’il traverse en ce moment n’est pas facile. Il est hyperactif, il veut toujours faire des trucs et, actuellement, il est dans l’incapacité de marcher […] Neymar a un futur au PSG, il a aussi un présent au PSG.” Une façon de fermer la porte à un départ et de l’ouvrir pour un retour sur les terrains avant la fin de saison du club, le 19 mai, à Caen.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Ménès

Ménès : “Il faut que Meunier arrête avec ses déclarations, qui est-il pour attaquer Neymar ?”

Pierre Ménès a sorti la sulfateuse pour CNews. Le journaliste du groupe Canal est consterné, ...