Sondage – Quels sont les pires défenseurs centraux de l’histoire du PSG ?

Durant cette trêve internationale, Canal Supporters a décidé d’élire le pire XI de l’histoire du PSG. Chaque jours, nous vous soumettrons une liste de joueurs, qui nous ont semblé les pires à leur poste au sein du club de la capitale. Après le gardien hier, nous désignons, selon nous, les pires défenseurs centraux de l’histoire du club. Vous avez 24 heures (jeudi 21h) pour faire votre choix. Les deux joueurs qui auront reçu le plus de voix seront insérés dans le pire onze de l’histoire du PSG dévoilé en fin de semaine. N’hésitez pas à commenter et à vous aussi établir votre pire onze parisien.

Marino Hélder (2004-2005, 22 matches, 1 but)

Hélder débarque au PSG en 2004 avec une grosse expérience derrière lui (Benfica, La Corogne et Newcastle, 35 sélections avec le Portugal). Mais dès ses premiers matches avec le PSG, le défenseur portugais montre ses limites. Lourd, lent et prévisible, il se faisait souvent prendre dans le dos par les attaquants adverses. Son seul fait positif à Paris, un but grâce à une frappe de 30 mètres contre Istres. Après seulement 22 matches et une petite saison, il quitte le PSG pour rejoindre la Grèce et l’AEL Larissa.

Geraldão (1991-1992, 29 matches, 1 but)

Geraldão débarque à Paris au début de l’ère Canal+. Il arrive en compagnie de deux compatriotes, Ricardo et Valdo. Il est même considéré comme le Ronald Koeman brésilien. Mais son année parisienne sera un véritable échec. Il participe à 29 matches (pour 1 but) mais sa lenteur et son manque de technicité ne lui permettent pas de s’imposer comme un titulaire indiscutable au sein de la défense parisienne. Après une seule saison, il quitte Paris pour rejoindre le championnat mexicain.

Diego Lugano (2011-2013, 21 matches, 1 but)

Diego Lugano arrive à l’été 2011 au PSG avec la réputation d’être un grand défenseur central. Il est même le capitaine de la sélection uruguayenne. Il était l’un des grands artisans de la troisième place de l’Uruguay au Mondial 2010. Mais à Paris, Lugano est très vite dépassé. Il affiche un niveau très faible. Il est lent, se fait souvent battre dans les duels et a une relance friable. Il ne joue que 12 matches de Ligue 1 pour sa première saison. L’arrivée de Carlo Ancelotti va mettre une fin définitive à son histoire parisienne. Il ne joue aucun match les six premiers mois de la saison 2012-2013 et est prêté en janvier 2013 à Malaga. À son retour, il est prié de se trouver un nouveau club. Il quitte le club en août après seulement 21 matches et rejoint West Bromwich Albion.

Godwin Okpara (1999-2001, 22 matches)

Godwin Okpara arrive à Paris après trois bonnes saisons à Strasbourg. Mais en deux ans à Paris et seulement 22 matches, il ne retrouve pas son niveau qui lui a permis d’être sélectionné en équipe nationale du Nigéria. Il alterne entre banc de touche et titularisation la première saison. Mais ses prestations très moyennes vont le pousser petit à petit sur le banc. Durant sa dernière année parisienne, il ne joue que 5 matches. Il quitte le club à l’été 2001 pour rejoindre le Standard de Liège.

Talal El Karkouri (2000-2004, 113 matches, 2 buts)

Talal El Karkouri arrive au PSG en janvier 2000. Après des débuts encourageants au côté d’Éric Rabésandratana il perd petit à petit sa place de titulaire au profit de Sylvain Distin. Le tournant de son histoire au PSG intervient en décembre 2000. Le 6, lors d’un match de Ligue des Champions contre Galatasaray, il provoque le penalty de la défaite (0-1). Trois jours plus tard, il se fait expulser en Championnat face à Metz (1-0) et sort du Parc sous les huées du public. Après ces deux rencontres, il devient l’une des cibles préférentielles des supporters parisiens. On le taxe d’être un joueur limité. Pendant ses quatre ans au PSG (113 matches), il alterne entre le banc et des prestations moyennes la plupart du temps. Il quitte Paris à l’été 2004, libre.

 

À propos Guillaume De Freitas

x

Check Also

ici

Buffon : « Je crois qu’avec Messi, Ronaldo et Neymar, Mbappé fait partie des plus forts du moment »

Après 17 années à la Juventus Turin (2001-2018), le légendaire gardien italien, Gianluigi Buffon, a ...