Areola : « Si j’ai l’occasion de continuer ici, de m’affirmer ici, de grandir ici, je n’hésiterai pas »

Cette saison, Alphonse Areola (25 ans) est le gardien titulaire du Paris Saint-Germain. Dans une interview accordée au site Ultimo Diez, le Français a balayé l’actualité du club de la capitale. Il revient sur l’élimination face au Real Madrid en Ligue des champions, l’importance d’Unai Emery dans sa carrière et également son avenir qu’il voit toujours sous les couleurs Rouge et Bleu. Extraits choisis.

Emery 

« Unai, je l’ai rencontré quand j’étais à Villarreal. J’ai eu l’occasion de jouer face à lui quand il entraînait Séville et j’avais fait deux bons matchs. Nous avions gagné chez nous lors de la phase aller mais nous avions perdu au retour chez eux. Je m’étais mis en valeur. Alors quand il est arrivé au club, je pense que cela a un petit peu joué dans ses choix. Mais tout le monde sait aussi que cela n’a pas été clair dès le départ. Nous avons eu des discussions et nous avons mis les choses au clair et aujourd’hui, je suis content car j’ai du temps de jeu. »

L’élimination en Ligue des champions 

« Comment l’expliquer… C’est vrai qu’au match aller, nous avons été plutôt bons car nous avons réussi à marquer chez eux, ce qui est difficile. Nous avons essayé de tenir le score le plus longtemps possible mais finalement, les dix dernières minutes ont été fatales. Donc pour le match retour, avec un score comme cela, c’était plutôt compliqué. Mais face à une équipe comme celle-là, les petites erreurs se paient cash et c’est ce qu’ils nous ont montré. C’est une équipe de très très haut niveau qui a l’habitude de jouer cette compétition et qui a surtout l’habitude de la gagner. »

La concurrence avec Kevin Trapp 

« En France, nous avons souvent l’habitude de parler de hiérarchie. J’ai appris en Espagne que la hiérarchie pouvait bouger du jour au lendemain et que rien n’est acquis. […] Pour les Espagnols, par rapport aux Français, la hiérarchie n’est pas quelque chose d’important. Après, la concurrence avec Kevin est saine. Nous travaillons tous les jours ensemble. Je ne vais pas dire que nous sommes les meilleurs amis car ce serait mentir mais nous nous respectons mutuellement, nous avançons ensemble et nous avons tous les deux le même discours. Le plus important, c’est que l’équipe aille le plus loin possible dans toutes les compétitions. »

Son avenir au PSG 

« Pour l’instant, mon contrat va jusqu’en 2019. Ce qui est sûr, c’est que je suis un enfant du club. Je suis né ici, j’ai grandi ici, j’ai vécu ici. Même si j’ai été prêté durant trois saisons d’affilée, le club est dans mon corps plus que dans mon coeur. Je suis un vrai parisien. Ce club, je l’affectionne particulièrement. Si j’ai l’occasion de continuer ici, de m’affirmer ici, de grandir ici, je n’hésiterai pas»

À propos Antoine Grasland

x

Check Also

Mbappé : « On est Champion du monde ! On est très fier »

L’Equipe de France est devenue Championne du monde en battant la Croatie (4-2). Élu meilleur ...