Bravo

#BP « Un maillot du PSG, une histoire », par Cédric alias Zeuta

Sur Canal Supporters s’expriment les « Blogueurs Parisiens » (#BP), les CSiens, comme Cédric alias Zeuta, collectionneur et spécialiste des maillots du PSG.

Un Maillot, une Histoire

Le maillot que je veux vous présenter aujourd’hui est spécial pour moi.
En effet c’est cette saison que mon père offre à mon frère et moi-même notre premier maillot du Paris Saint-Germain. Nous sommes en 1994 et j’ai 10 ans… 24 ans et 93 maillots plus tard, je voudrais vous parler de celui-ci.
Celui-ci, c’est donc le maillot de la saison 1994-1995.
Sportivement, cette saison sera plutôt réussie avec un doublé dans les coupes nationales, une troisième place en championnat mais surtout une épopée fantastique et pleine d’émotions en Ligue des Champions où notre club se fera sortir en demi-finale par le Grand AC Milan de Savicevic, Boban, Massaro, Desailly, Baresi, Costacurta ou Maldini entre autres.

Mais parlons maillots comme les femmes parleraient chiffons (#BalanceTonMisogyne).
Et avant d’entrer dans le vif du sujet, tordons tout d’abord le cou à la légende urbaine voulant que le maillot « Hechter » fût un hommage à l’Ajax d’Amsterdam. Non, la raison est toute autre et qui d’autre que Monsieur Hechter lui même pour nous raconter l’Histoire de sa création :
maillots« A l’époque, les maillots du club étaient rouges. Notre logo existait et j’ai cherché un nouveau maillot pour cette équipe. L’inspiration, c’est comme la mode, ça vient tout d’un coup. On ne sait pas pourquoi. Dans la rue, j’ai vu une Ford Mustang avec sa bande centrale sur le capot qui se prolonge sur le toit. Et j’ai transposé ça, j’ai commencé à dessiner et j’ai trouvé cette bande centrale sur le maillot, quand, à l’époque, les bandes étaient horizontales. Seul l’Ajax d’Amsterdam avait une bande centrale ; certains ont d’ailleurs cru que je m’en étais inspiré, ce qui n’était pas le cas. (…) J’ai présenté mes croquis au comité du club, tout le monde a trouvé le maillot superbe. Deux ans plus tard, un magazine italien a estimé que la tenue du PSG était la plus belle d’Europe. »

Voici donc le modèle dont je viens vous parler, ce maillot le plus beau d’Europe, un Hechter dans la pure tradition avec ce Bleu « Roi » un peu plus clair que le Bleu original, la bande rouge et les liserés blancs bien proportionnés. Ce maillot succède à plusieurs années de maillots un peu plus ratés les uns les autres et à l’horreur de l’année précédente surnommée « la couverture » avec un bleu plus violet que bleu et ce dégradé « foireux » remplaçant les fameux liserés blancs.
Ce maillot présenté ici sans sponsor a été vendu en boutique à l’époque en l’état. En effet, les sponsors n’étant pas encore définis, les premiers exemplaires furent vendus vierge… et c’est bien ainsi !!
On remarque que le logo du club a changé. Fini le logo Tour Eiffel sur le cœur, ce dernier se trouvera étonnamment au niveau de la manche gauche, pour faire place au nouveau logo créé par Canal+ : le logo « PSG » avec ces lettres blanches non-alignées dans leur case bleue et rouge.
Malheureusement, il a bien fallu y mettre des sponsors… Alors revoilà donc Seat et Tourtel !!

Double sponsor (voir triple sponsor avec Liptonic sur les manches), et voici nos joueurs transformés en panneaux publicitaires sur crampons.
Oui mais voilà… lors des matchs amicaux de pré-saison, ce maillot ne fût floqué que pour 4 matchs uniquement avec le sponsor Tourtel à l’avant et à l’arrière. A l’arrière le Tourtel sera au dessus du numéro, il se retrouvera en dessous quand Seat refera son apparition pour le premier match de championnat. Et l’un de ses rares maillots se trouvent dans mon armoire. Reste à savoir si ce maillot à été porté contre Cannes, Châteauroux, le Servette de Genève ou Beauvais et qui était le numéro 15… mystère.

Tourtel

On remarquera aussi sur les manches le sponsor Cerruti 1881 qui apparaîtra et disparaîtra selon les matchs.
En Ligue des Champions, l’unique sponsor, réglementation UEFA oblige, sera Liptonic.
Ce maillot sera donc porté par des joueurs légendaires de notre club tels que Raï, Lama, Kombouaré, Llacer, Ricardo, Guérin, Le Guen, Ginola, Valdo ou encore Weah.
Fin de l’histoire ? Pas tout à fait…

La saison suivante, ce maillot sera réutilisé par la réserve du PSG évoluant en National 2 (ex-CFA)… mais avec le sponsor de la saison en cours et sera donc floqué Opel.
De tradition à l’époque, un blessé de longue date reprenait avec la réserve, comme sur cette photo ou Roche et Ngotty reprennent en réserve après blessure lors de la saison 1995-1996 avec donc le maillot de l’année précédente mais le bon sponsor.

Pour le clin d’œil, on notera que déjà à l’époque Nike partait d’une base commune pour les maillots des équipes que la marque équipait et que donc le col étoilé sera aussi présent sur les maillots de Dortmund, du Nigeria ou de Lyon cette saison là. Mais « manque de bol » pour eux rien arrive à la cheville du plus beau maillot d’Europe !!

maillots

Si vous souhaitez apporter des précisions ou corriger quelques imprécisions, n’hésitez surtout pas.

PSG
Sources : archivesparisfootball.wordpress.com / histoiredupsg.fr / maillotspsg.wordpress.com / 100 histoires incroyables du PSG (Michel Kollar)
Un Grand Merci à Loïc pour son fabuleux travail d’historien sur notre club.

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

but psg

À Montreuil, trois joueurs du PSG tournent un spot publicitaire en catimini

Avec ses différents sponsors, le PSG est amené à réaliser des pubs avec ses joueurs. ...