Caen 1-3 PSG : les notes des Parisiens

En demi-finale de Coupe de France, le Paris Saint-Germain s’est sorti du piège tendu par le Stade Malherbe de Caen (1-3). Et s’il fallait retenir un seul joueur de cette partie côté PSG, ce serait Kylian Mbappé. Véritable feu-follet sur son côté, où il n’a fait qu’une bouchée de Vincent Bessat, l’international tricolore s’est distingué parmi le trio d’attaque. Il a ouvert le score en reprenant victorieusement une frappe trop écrasée d’Edinson Cavani avant de doubler la mise en fin de match. Le MVP de la partie sans conteste.

Avec lui, ses deux compères d’attaque ont été un peu plus en-dessous. Même s’il signe deux passes décisives, on a senti un Edinson Cavani un poil énervé tout au long de la partie, ce qui l’a rendu brouillon sur quelques occasions franches. Pour Angel Di Maria, il a énormément raté d’actions en début de match. Il s’est repris en seconde période avec une demi-volée dans un angle fermé qui aurait mérité meilleur sort et avec l’avant-dernière passe sur le second but du PSG en lançant Edinson Cavani d’une talonnade bien sentie.

Le milieu de terrain a été dominant, puis absorbé, puis maitre du ballon, puis légèrement dépassé. Adrien Rabiot a fait un bon travail de l’ombre mais il n’a pas marqué de son empreinte la rencontre. Giovani Lo Celso, un temps n°8, un temps sentinelle, s’est montré éreinté. Malgré deux-trois bonnes percées, il n’a pas contrôlé sa zone. Dans un registre différent, Julian Draxler s’est distingué par quelques passes sans être véritablement transcendant.

Derrière, Marquinhos a abusé de longues passes vers l’avant qui ont très souvent atterri dans les pieds des Parisiens. C’est ce qui lui offre une meilleure note que Thiago Silva, rassurant derrière lorsque Caen poussait. Quant aux latéraux, ils ont rendu une copie moyenne. Yuri Berchiche est apparu très nerveux et friable défensivement. Thomas Meunier a également été souvent débordé sur son côté même s’il aurait pu être crédité d’une passe décisive si Edinson Cavani n’avait pas manqué sa Madjer en seconde période. Enfin, Kevin Trapp a rendu une copie passable. Peu souvent mis en danger en première période, il s’est incliné sur une frappe déviée par Adrien Rabiot. Peu mis en exercice en deuxième mi-temps.

À propos Redaction

x

Check Also

PSG 19 AOÛT 2018

Revue de presse PSG : Mbappé, Guingamp, Filipe Luis, notes…

Vu et lu au sujet du PSG en ce dimanche 19 août 2018 dans la presse hexagonale. ...