PSG champion

Revue de presse PSG : champion de France, ambiance, Emery, Tuchel, notes…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 16 avril 2018.

« Les Parisiens n’ont fait qu’une bouchée de leur dauphin et ont décroché un nouveau titre. L’AS Monaco a été humiliée, constate Monaco Matin. En battant l’ASM 7-1 (4-0 après 27 minutes de jeu), le PSG a remporté le 7e titre de champion de France de son histoire (1986, 1994, 2013, 2014, 2015, 2016, 2018). Il rejoint l’Olympique Lyonnais. Seuls Monaco (8), Nantes (8), Marseille (9) et Saint-Etienne (10) font mieux. Les Parisiens ont offert un festival, jonglant des Monégasques complètement dépassés par les événements. »

« Quel bouquet final ! », s’exclame Le Parisien. Le temps d’un dimanche, Paris est redevenu une fête, avec ses embrassades, ses scènes de joie, ses buts en cascade… mais sans même un tour d’honneur à la fin. […] Les ultras parisiens n’étaient pas là, visés par une suspension, mais le Parc, un peu timide, a fini par se réveiller. Ironie de l’histoire, cette orgie offensive s’est déroulée sans Neymar et sans Mbappé. La colonie « argentino-uruguayenne » a pris le relais avec Lo Celso, Di Maria et Cavani dans le rôle des artificiers, sans oublier Pastore. Cette victoire est aussi l’histoire d’une reconquête et d’une petite revanche. Unai Emery retrouve le goût sucré du succès. En fin de contrat dans quelques semaines, il sera poussé vers la sortie. Une injustice diront ses derniers partisans. « Je crois en cette équipe, avec ou sans moi », glissera-t-il, modeste, en fin de soirée. »

Les notes du Parisien : Areola 7 / Alves 8 / Marquinhos 8 / Thiago Silva 7 / Berchiche 7 / Lo Celso 8,5 / Rabiot 5 / Draxler 8 / Di Maria 8 / Cavani 8 / Pastore 7

Les notes de L’Equipe : Areola 6 / Alves 7 / Marquinhos 6 / Thiago Silva 6 / Berchiche 7 / Lo Celso 8 / Rabiot 7 / Draxler 8 / Di Maria 8 / Cavani 8 / Pastore 8

« Le nouveau champion de France aurait mérité une autre ambiance que celle, désolante et aride, qui a présidé à la soirée, juge L’Equipe. Le pire, dans l’histoire, c’est que l’ampleur du résultat n’a rien d’illogique. Il faudra voir comment les Monégasques digéreront cette punition en mondiovision, face à une formation parisienne tout de même privée de Neymar, Mbappé et Verratti. […] Alors que certains joueurs à l’image de Thiago Silva, conscients que le sort de leur entraîneur est scellé, demandent son maintien en poste dans une manière d’hypocrisie assez fabuleuse, Emery n’entend pas quitter la scène parisienne par l’entrée de service. »

« C’était Don Giovani Lo Celso, ajoute le journal sportif. L’Argentin, repositionné relayeur, a signé son premier doublé avec Paris. Il n’a peut-être pas été aussi brillant que Draxler, aussi influent que Di Maria, mais il a livré un match plein. Une jolie revanche personnelle pour un joueur passé en retrait ces dernières semaines. […] Cet été, il devrait avoir l’occasion de mûrir encore. Bien placé pour figurer dans les 23 Argentins pour la Coupe du monde, il devrait vivre une expérience inédite. Positive, celle-là. »

« C’est triste, un stade qui retient sa joie, qui la garde en captivité, un soir où il faudrait justement tout lâcher, tout libérer, les cris, les chants, les émotions, surtout les émotions, lit-on encore. Très vite, on s’est aperçu que l’opération « tribune morte », réclamée par le CUP en rétorsion contre le huis clos partiel imposé à la tribune Auteuil, n’était pas restée… lettre morte. Ce virage d’ordinaire festif bâillonne en effet ses encouragements. […] La bascule s’opère juste après le but d’Angel Di Maria (5-1, 58e), qui assomme un peu plus l’équipe de la Principauté et réveille enfin le stade. […] La vraie fête est à venir, du moins on l’espère pour le PSG et ses supporters. »

« Surdimensionné et glouton, le PSG a marché sur la Ligue 1, estime Le Figaro. Les records de buts, de points ou de victoires sont à portée de tirs. Reste désormais à terminer le travail. Histoire de battre quelques records, tout en évitant de se blesser avant la Coupe du monde. Déjà vainqueurs de l’anecdotique Trophée des champions, de la Coupe de la Ligue et, donc, de la Ligue 1, ils ont toutefois encore une cible, un objectif : la Coupe de France. Ils se rendront à Caen mercredi. Avant la finale du 8 mai, contre Les Herbiers ou Chambly ? »

Le quotidien national évoque enfin « le jusqu’au-boutiste Tuchel. Les qualités de l’intéressé ne sont pas en cause. Son âge (44 ans), son palmarès léger et surtout son peu d’expérience du très haut niveau posent en revanche question. Une chose est sûre : c’est le profil de tacticien hors pair qui a séduit les patrons parisiens et les a décidés à tenter le pari Tuchel. Un élève de l’école Pep Guardiola. Reste à savoir si la greffe prendra avec le vestiaire de stars du PSG. […] Il parle, pense et agit cash. Mais toujours dans l’intérêt du club, de l’équipe, du collectif. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Simeone

Simeone : « Filipe Luis est un joueur important pour nous »

Hier, la presse espagnole expliquait que le latéral gauche de l’Atlético de Madrid, Filipe Luis, ...