REVUE DE PRESSE PSG

Revue de presse PSG : Fair-play financier, UEFA, supporters, Barcelone…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 20 avril 2018.

Dans son édition “spécial supporters”, L’Équipe a consacré deux pages aux ultras du PSG avec ce titre: “un retour, des remous”. Le journal fait un retour chronologique de la réintégration des fans les plus bruyants parisiens au Parc des Princes, six après la mise en place du “Plan Leproux”. Il relate aussi la déception du président Nasser Al-Khelaifi après l’ambiance morose lors du match du titre face à l’AS Monaco dimanche dernier au stade de la Porte de Saint-Cloud. Le quotidien décrit la relation entre le CUP et les dirigeants parisiens comme “complexe” avec un mélange “d’incompréhension, de compromission” mais aussi “de chantage”. On apprend que lors des négociations pour réintégrer les ultras dans l’enceinte parisienne, les pouvoirs publics ont été extrêmement sollicités au point où ils diront qu’ils ont été “victime d’harcèlement de la part du PSG”. Le journal donne la parole à certains responsables du PSG et jugent “que le club a perdu le contrôle d’Auteuil”. Mais le club ne regrette en rien le come-back de ses supporters les plus festifs et ne fera pas marche arrière.

Le quotidien consacre aussi un article sur le rendez-vous du jour au siège de l’UEFA en présence de l’état major du PSG. Celui-ci concernera l’enquête menée par l’institution européenne sur le respect ou non du fair-play financier par le club de la capitale. Si officiellement la direction est “confiante” avant cette réunion, en interne “une certaine inquiétude” aurait gagné la direction rouge et bleu. En cause, “l’étude de ses contrats de sponsorings qatariens réalisée par l’agence Octagon” qui a décoté “l’ensemble des partenariats du PSG avec ces entreprises”. Les débats du jour se porteront essentiellement sur ces contrats, mais les responsables parisiens “ont préparé avec la plus grande minutie ce nouvel oral” et vont “présenter plusieurs accords signés ou en passe de l’être”. En cas de sanctions, certaines sources n’auraient pas caché au journal “que le PSG pourrait contester la décision devant les tribunaux civils”.

Un peu plus loin, on apprend que les joueurs parisiens mardi soir ont préféré regarder le match de championnat du FC Barcelone face au Celta Vigo (2-2) plutôt que la première demi-finale de Coupe de France et donc leur futur adversaire.

Des contrats du PSG sous contrôle” c’est ce que titre Le Parisien qui consacre aussi une grande page sur l’audition des dirigeants parisiens au siège de l’UEFA.  .

Le journal juge les contrats avec les sponsors qataris comme “à la fois le poumon financier et le talon d’Achille du PSG”. Le quotidien est clair, ce sera LE “sujet au coeur des discussions” ce vendredi à Nyon où sont attendus les dirigeants parisiens.
Le contrat qui retiendra le plus l’attention sera celui passé avec Qatar Tourism Authority. Déjà décoté de moitié en 2014 par l’institution européenne (passant de 200 millions d’euros à 100 millions d’euros), le journal précise que ce partenariat a été “prolongé dans une relative discrétion à l’automne 2016”. Le montant réel avoisinerait désormais “avec les 150 millions d’euros (soit un quart du budget du club pour cette saison 2017-2018)“, mais cette somme serait “ventilée en deux parties dans les comptes du club : une première en « sponsoring publicité », une seconde en « autres produits »”. Dernier point négatif souligné, le contrat avec la Qatar National Bank avec un total flirtant avec les 40 millions d’euros annuels. Il se peut que l’UEFA dévalue aussi ce montant.
Mais les excellents atouts ne manquent pas au PSG, avec l’arrivée de nouveaux sponsors chinois, qui devraient amener près de 35 millions d’euros de contrat. En plus de la forte hausse attendue avec les partenaires historiques du club qui sont Nike et Fly Emirates. Enfin la vente de certains joueurs, dont Gonçalo Guedes devrait aussi amener pas mal de liquidités au club de la capitale.

 

À propos Jonathan Bensadoun

x

Check Also

Simone Verdi absent face au PSG

Le mois d’octobre arrive avec son habituel lot de blessures. Alors que les parisiens ne ...