Ney

« S’il y a un joueur qui n’est pas trop payé en France, c’est bien Neymar ! »

Adrien Fuchs, dirigeant de Day Trade Asset Management, conseille financièrement certains footballeurs de haut niveau. Il estime que les clubs ont tout intérêt à miser sur le vedettariat, véritable vecteur de bénéfices. C’est la voie à prendre. Le terrain doit être préparé par l’Etat et les instances, juge le Conseil. Qui propose une autre approche du « coût » occasionné par Neymar Jr (voir ici).

« Le football est bien plus inégalitaire que la société en général, commente le spécialiste dans France Football. Mais s’il y a un joueur qui n’est pas trop payé en France, c’est bien Neymar! Et si les clubs savaient encore mieux monétiser les joueurs, ils vaudraient encore plus cher et tout le monde serait dans un système vertueux gagnant-gagnant. Je prends l’exemple du basketteur Jérémy Lin, américain d’origine taïwanaise, en NBA. Sa marque et son nom sont évalués à plus d’un milliard de dollars. Pourtant, c’est un ersatz de Neymar! Plus la France fera venir des stars, plus cela profitera à tout le monde. […] Il faut travailler sur les charges sociales et patronales. La solidarité, c’est bien, mais beaucoup de joueurs étrangers qui passent en France ne profitent presque jamais des droits qu’ils payent. On pourrait capitaliser leurs charges et leurs retraites différemment. Par rapport à l’Angleterre, les charges sont deux fois et demie plus importantes en France. Et c’est encore pire par rapport à l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne! »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Wendell

Le PSG a transmis une offre de prêt avec option d’achat pour Wendell (Le Parisien)

Pour venir concurrencer Layvin Kurzawa, le PSG multiplie les pistes. Outre Filipe Luis, le club ...