Ménès

Ménès : “Pas certain que Rabiot croule sous les propositions”

En refusant un rôle de réserviste des 23 Bleus dans la perspective de la Coupe du monde, Adrien Rabiot s’est placé dans l’œil du cyclone. Pierre Ménès estime que cette réaction pourrait même avoir un impact sur sa carrière en club.

“Cette décision lui a valu un torrent d’insultes sur les réseaux sociaux et de la part de la plupart des spécialistes. Sans oublier certains politiques, comme s’ils n’avaient pas mieux à faire, commente le journaliste dans CNews Matin. Il n’y a pas débat sur le fait qu’une sélection ne se refuse pas. En revanche, concernant un rôle de réserviste, on peut s’estimer trop déçu, désespéré, et pas motivé. Au moins, on ne peut pas lui reprocher d’être faux-cul. Mais c’est le mode de refus qui est condamnable. […] Depuis le début de sa carrière, il est mal conseillé par sa mère, qui est très intrusive. Il a aujourd’hui 23 ans et se doit de faire de meilleurs choix. Surtout en matière de communication. Car ce n’est pas la première fois qu’il dit des choses qu’il ne devrait pas dire. […] Une telle décision peut nuire à sa carrière, en sélection comme en club. Les formations qui pourraient être intéressées par son profil vont forcément se poser des questions sur son attitude. Et il n’est pas certain que Rabiot, qui est en pleine négociation de prolongation avec Paris et qui est très gourmand, croule sous les propositions. Dans tous les cas, il ne peut s’en prendre qu’à lui-même.”

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée