PSG 11 mai 2018

Revue de presse PSG : Cavani, Edouard, Kurzawa, Alex Sandro, Guerreiro, FPF, Coupe du monde des clubs…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 11 mai 2018 dans la presse hexagonale.

Le Parisien voit en « Cavani, la figure de proue du mouvement anti-Neymar. L’Uruguayen s’est construit cette saison une figure de héros parisien en opposition à Neymar, la star mondialisée mal aimée dans sa nouvelle maison. […] La popularité exclusive dont bénéficie Cavani a fini par agacer certains de ses coéquipiers du PSG. Neymar mais pas seulement. Ensuite, le n°9 a bien compris l’intérêt de ce soutien. Difficile de mettre le chouchou sur le marché des transferts, même si la direction sportive y réfléchit encore. « Mon avenir est au PSG, bien sûr », répète-t-il. Dans son entourage, le discours est toutefois plus nuancé, où l’on sent qu’il serait peut-être temps d’aller voir ailleurs, à l’Atlético par exemple. […] Comment le nouvel entraîneur compte faire vivre le trio Neymar-Cavani-Mbappé ? Une réunion prévue avant la dernière journée de L1 entre la direction parisienne et ses conseillers devrait permettre à tout le monde d’y voir plus clair. »

« Pour son futur, Kurzawa privilégie la Premier League. Tottenham, Liverpool, voire Chelsea étudient le profil, lit-on également dans le journal francilien. Le PSG va devoir lui trouver un remplaçant. Alex Sandro est une option onéreuse (environ 50M€). Il ne faut donc pas négliger Raphaël Guerreiro (Dortmund), une piste  (à 30M€) que Henrique avait déjà creusée l’été précédent. »

La FIFA « voudrait organiser la Coupe du monde des clubs tous les quatre ans et avec 24 clubs dont une moitié d’Européens, écrit Dominique Séverac. La compétition viendrait remplacer la Coupe des Confédérations. La première édition aurait lieu à l’été 2021. Le PSG pourrait en être. Selon la presse espagnole, douze clubs européens pourraient intégrer tous les quatre ans l’épreuve. Répartis ainsi : les quatre derniers vainqueurs de la Ligue des champions, les quatre malheureux finalistes et les quatre formations au meilleur coefficient européen. Dans la mesure où le vainqueur et/ou le finaliste peut être parfois le même, des clubs comme le PSG pourraient intégrer le tableau final. »

Odsonne Édouard, l’attaquant du PSG prêté au Celtic, « souhaite étirer son bail ». Il le dit dans L’Equipe : « Entre le Odsonne d’il y a dix mois et celui d’aujourd’hui, il y a une vraie différence. Je suis bien avec le club, avec l’équipe, le coach. L’objectif, ce serait de rester ici. Pour moi, ce serait la meilleure option. C’est un top club, un top coach, qui va m’aider à passer un palier. »

« Le fair-play gagne en sévérité, explique Étienne Moatti. Avec cinq armes supplémentaires. Elles doivent être validées. La saison prochaine, un club dont la balance entre les achats et les ventes de joueurs présentera un déficit de 100M€ devra fournir des garanties immédiates. L’ICFC se penchera immédiatement sur son cas. Avec la possibilité, par exemple, de le forcer à vendre un joueur. […] Dès cet été, lorsque deux clubs avec un actionnaire commun réaliseront un transfert, il sera immédiatement étudié. […] Les comptes des clubs seront publiés. […] Il y aura transparence sur les commissions d’agents. […] En 2018-2019, l’endettement sera aussi étroitement observé et ne devra pas dépasser un certain ratio des recettes. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Lucas Hernandez : « Rabiot ? C’est quand même l’équipe de France… C’est ton pays ! »

Les soutiens se font rares pour Adrien Rabiot. Alors qu’il a refusé d’être suppléant dans ...