PSG

Revue de presse PSG : Motta, Rennes, Neymar, Emery, Oblak, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 13 mai 2018 dans la presse hexagonale.

« Il faut reconnaître au PSG un certain talent pour mettre en scène les départs ou les fins de carrière de ses joueurs majeurs, juge Le Parisien. Thiago Motta reste dans l’environnement du PSG pour intégrer l’encadrement des moins de 19 ans. Un contrat de deux ans l’attend. La première étape vers une carrière de coach à laquelle il aspire depuis longtemps. »

« C’était la fête, sans les excès, poursuit le quotidien sportif. Ce 7e titre de champion, remis officiellement hier soir, n’a pas provoqué des sommets d’ivresse. Il y avait juste ce qu’il fallait de joie mêlée d’émotion pour célébrer un trophée dans la musette depuis quatre semaines, et accompagner avec chaleur Thiago Motta vers la sortie. C’est un peu le problème de ces titres fêtés à contretemps. Ils égarent en chemin leur magie et l’enthousiasme né des soirs de conquête. La faute aussi à Rennes qui a su profiter d’un Paris démobilisé. La seconde partie de la soirée s’est révélée beaucoup plus éclairante, malgré les problèmes de sonorisation. Cela a débuté par le show Emery. Chaleureusement applaudi, le technicien a squatté le micro. Il a fini par réclamer de « la patience » pour aller chercher la Ligue des Champions. Le Basque, déchaîné, s’est ensuite mis à hurler un triple « Allez Paris ». Mais c’est la suite qui est encore plus édifiante. Contrairement au cérémonial, le speaker a convoqué toute l’équipe pour la remise de l’Hexagoal. Il est vrai que le PSG était en retard sur son programme. Mais comment expliquer qu’il n’ait cité les noms de quasiment aucun joueur parisien, et surtout pas celui de Neymar ? Étrange. Ou alors faut-il y voir une manœuvre pour éviter les sifflets que promettaient certains fans déçus ? C’est une option. »

Les notes dans Le Parisien : Trapp 4 / Meunier 4,5 / Marquinhos 5,5 / Kimpembe 3 / Berchiche 4 / Diarra 4 / Motta 4 / Lo Celso 5 / Di Maria 6 / Mbappé 4 / Nkunku 4

Les notes dans L’Equipe : Trapp 4 / Meunier 4 / Marquinhos 5 / Kimpembe 3 / Berchiche 4 / Diarra 3 / Motta 3 / Lo Celso 4 / Di Maria 5 / Mbappé 3 / Nkunku 4

« Malgré la blessure d’Alves cette semaine et la première défaite de la saison au Parc, hier, le PSG a fêté son titre. Et l’avenir de Neymar semble bien s’inscrire à Paris. Il y avait son message sur les réseaux sociaux. Il y a aussi les messages de son entourage qui martèlent que Neymar sera toujours parisien la saison prochaine et que tout ce qui s’écrit sur un départ au Real Madrid sont « des conneries ». D’ailleurs, ce week-end, la presse espagnole faisait machine arrièreconstate L’EquipeLe PSG, qui rêvait de records, devra donc se contenter de son quadruplé national. On ne sait pas si les Parisiens tirent la langue ou si la grande majorité d’entre eux se ménagent à l’aube de la Coupe du monde – bon, on s’en doute un peu tout de même –, mais il est temps qu’un chapitre se ferme dans la capitale, visiblement. »

Le JDD s’intéresse à Jan Oblak : « Le PSG a depuis un moment un œil sur lui et reste plus que jamais en recherche sur le poste. Mais investir autant sur un gardien alors qu’a resurgi le spectre du fair-play financier reste illusoire. On parle de Manchester United en cas de départ de David de Gea, possible élément déclencheur d’un jeu de chaises musicales à périmètre réduit. Cornaqué par le super-agent Jorge Mendes, Oblak, lui, n’en parle pas. Ou alors d’une langue en bois massif. »

« Qui pouvait anticiper que le Stade Rennais allait s’imposer au Parc des Princes ce samedi 12 mai ? demande Ouest France. « Aucune équipe de Ligue 1 n’a gagné au Parc », rappelait Jérémy Gélin avant la rencontre. Mais voilà, ces Rouge et Noir ne sont plus à une contradiction prête. Après s’être incliné face à la lanterne rouge, Metz, Rennes s’impose à Paris 2-0. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Lucas Hernandez : « Rabiot ? C’est quand même l’équipe de France… C’est ton pays ! »

Les soutiens se font rares pour Adrien Rabiot. Alors qu’il a refusé d’être suppléant dans ...