PSG 17 mai

Revue de presse PSG : Rabiot, Neymar, Mbappé…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 17 mai 2018 dans la presse hexagonale.

« Neymar gère ses efforts, commente Le ParisienAlors que son retour à l’entraînement était espéré hier après-midi, Neymar a fait une courte apparition pour envoyer quelques ballons aux enfants. Son prochain entraînement balle au pied, ce sera avec le Brésil. […] Avant qu’il ne quitte les lieux, il a juste dit un mot : « Paris. » En réponse au speaker qui venait de lui tendre la perche avec un « Ici, c’est… ». Un mot, et puis c’est tout. Volontairement ou pas, Neymar laisse planer l’ombre d’un doute. […] Hier après-midi, la star est restée à l’abri des regards, accaparée semble-t-il par un travail physique individuel dans une salle de gym du Parc. »

Dans le journal francilien, évoque Kylian Mbappé qui « a partagé, hier matin, un long moment avec quelques-uns des 3000 enfants malades réunis au Stade de France. Il a profité de l’occasion pour glisser quelques mots sur Thomas Tuchel, avec lequel il n’a pas encore eu l’occasion d’échanger. « Ses équipes aiment jouer et nous, au PSG, on a aussi des joueurs qui aiment jouer. Donc, cela part sur de bonnes bases, estime l’attaquant parisien. Le club ne change pas, et s’il est venu, c’est que c’est un entraîneur ambitieux. »

Enfin, au sujet de la liste des 23 (plus 7 réservistes) de Didier Deschamps annoncée ce soir, dans le 20 Heures de TF1,  Le quotidien se demande si au milieu, on n’aura pas « Nzonzi in, Rabiot out ? En partant du principe que le staff passera sans doute d’un système en 4-4-2 à un 4-3-3 une fois la phase de poules terminée, Nzonzi présenterait alors peut-être plus de garanties que Rabiot. Il a l’avantage d’être une réelle solution de remplacement au poste de sentinelle. Et le Parisien, toujours en manque d’un match référence en bleu, a montré peu d’empressement pour jouer à ce poste en club. »

Idem du côté de L’Equipe : « Il pourrait y avoir un duel pour la dernière place entre Rabiot, capable d’évoluer en sentinelle mais qui n’aime pas le faire et n’a que rarement donné satisfaction au staff en six sélections, et le Nzonzi, en grande forme depuis deux mois. »

« Le PSG s’est entraîné, hier, devant 5000 enfants, devenus hystériques à la vue de Neymar, lit-on encore. Côté terrain, cette séance, effectuée sans les blessés – Verratti (qui a trottiné) et Neymar –, n’aura pas été totalement inintéressante. D’abord pour noter que Ben Arfa n’a pas perdu son sens du dribble. À ce rythme-là, le futur retraité Thiago Motta régale toujours par son sens de la première passe. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

L1

Ligue 1 – Un point sur les matches amicaux

Le vendredi 10 août une nouvelle saison de Ligue 1 débutera. Tous les clubs sont au ...