PSG

Revue de presse PSG : Sacre, Parc, Motta, Neymar, Dani Alves, Meunier…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 12 mai 2018.

« Motta fêté, Neymar sifflé ? » se demande Le ParisienDes feux d’artifice, une cérémonie de remise du trophée soigneusement huilée, un hommage XXL pour Thiago Motta… Le PSG a vu les choses en grand pour fêter son retour sur le trône. En espérant que l’accueil réservé à Neymar ne vienne pas gâcher la fête. […] Une cérémonie sera organisée pour Motta avant le coup d’envoi. Des vidéos seront projetées avec des messages, dont celui de Buffon. Les Parisiens formeront une haie d’honneur, avant qu’il ne reçoive un cadeau de la part du président, en présence de sa famille. […] La LFP va installer une nouvelle scène pour la remise de l’Hexagoal. Elle permettra à tout le public de profiter du spectacle à 360°. Les joueurs, qui évolueront avec leur nouveau maillot, renfileront la tunique de la saison écoulée pour recevoir leur récompense. Neymar, n°10, arrivera sur le podium juste après Cavani, n°9 et chouchou du Parc. »

« L’absence prolongée de Dani Alves va obliger le PSG à se positionner sur le recrutement d’un remplaçant, estime le quotidien francilien. L’intervention, privilégiée pour éviter toute rechute ultérieure, devrait avoir lieu dans environ deux semaines à Paris. Dans ce type de pathologie, la durée d’indisponibilité est de 5 à 6 mois et le retour à un niveau de compétition optimal n’intervient pas avant 9 mois. La direction sportive se trouve désormais confrontée à un nouveau dossier mercato. Il existe aussi la possibilité de décaler Marquinhos à droite, ou de faire confiance à Alec Georgen (19 ans), mais ces options présentent chacune leurs inconvénients. Reste que le forfait d’Alves devrait conduire Thomas Meunier à s’imaginer un avenir dans la capitale.« 

« 23h16 précises : c’est l’heure à laquelle Neymar doit être appelé, ce soir, par le speaker pour rejoindre le nouveau podium de champion de France, écrit L’Equipe. Mais c’est Thiago Motta qui sera l’homme de la soirée. Le vice-capitaine sera honoré avant et après la rencontre. Pour l’échauffement, ses partenaires porteront un tee-shirt où il sera inscrit « Grazie ou Obrigado Thiago Motta ».. Des drapeaux spécialement confectionnés seront aussi déployés. »

« Le PSG, comme la plupart des grands clubs européens, est intéressé par l’idée d’une Coupe du monde des clubs, rebondit le journal sportifCette compétition aurait lieu tous les quatre ans à la place de la Coupe des Confédérations et de l’actuel Championnat du monde des clubs de fin d’année (qui seraient donc supprimés). Ce tournoi, qui s’étirerait sur un peu moins de trois semaines, concernerait 24 équipes (12 européennes, 2 africaines, 4 ou 5 sud-américaines, 2 asiatiques, 2 de la Concacaf, 0,5 de l’Océanie et un invité). La FIFA envisage ce projet pour quatre éditions au moins, soit jusqu’en 2032. Un fonds d’investisseurs garantirait 12 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros par édition), auxquels s’ajouteraient les revenus commerciaux inhérents. »

« Daniel Alves va passer sur le billard, lit-on encore. Le reverra-t-on en match officiel en 2018 ? Peut-être, mais il serait aventureux de l’assurer ce matin. À 35 ans, retrouvera-t-il l’intégralité de ses capacités physiques ? Son absence va faire le jeu de Meunier, réconcilié avec le CUP, après un rendez-vous avec ses dirigeants. » Ou encore par Frédéric Hermel : « Je n’ai pas demandé le recrutement de Neymar et je ne sais pas si le Real est en négociations avec lui. » Zidane s’est montré très clair, hier, en conférence de presse. Interrogé sur la compatibilité de Neymar et de Ronaldo, Zidane n’a pas hésité : « Tous les grands joueurs peuvent évoluer ensemble. Quand j’étais footballeur, on disait que je n’étais pas compatible avec Djorkaeff. Pourtant, nous n’avions pas de problèmes. Il y avait de l’alchimie entre nous. »

« Sans Neymar, rêvons plus grand », lance Ouest France. « Puisque c’est impossible, le Stade Rennais en serait capable. […] Pour les Rennais, cinquièmes, en rêvant plus grand, ça peut être du bonus… […] Les Parisiens recevront en fin de soirée Hexagoal, objet gris non identifié faisant office de trophée du champion. »

« Adversaire lors de la soirée de fêtes du champion et vainqueur des deux Coupes, le Stade Rennais se rêve en gâcheur des festivités, assure Le Télégramme. Pour mieux se rapprocher de son rêve européen. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Lucas Hernandez : « Rabiot ? C’est quand même l’équipe de France… C’est ton pays ! »

Les soutiens se font rares pour Adrien Rabiot. Alors qu’il a refusé d’être suppléant dans ...