Diani

ITV CS – Kadi Diani : « Le groupe est resté très soudé »

Pour le premier match de Bernard Mendy sur le banc, les Parisiennes sont venues à bout de Lyon (1-0) en finale de Coupe de France, dans un match à rebondissements, grâce à une réalisation de l’attaquante Marie-Antoinette Katoto au terme du premier quart d’heure de jeu (16ème minute). Une victoire qui permet au PSG de remporter son premier titre sous l’ère qatarie et sa première Coupe de France depuis 2010. L’entraîneur parisien a pu compter sur une grosse prestation de Kadi Diani. Arrivée en 2017, l’ailière de 23 ans, a remporté son premier  trophée sous le maillot du Paris Saint-Germain. Une grande fierté pour elle. Interview.

Canal Supporters : Quel est votre sentiment après ce premier trophée du PSG sous l’ère professionnelle et surtout face à Lyon ?

Kadi Diani : C’est une grande fierté de remporter un trophée surtout que ça fait pas mal d’années qu’on n’arrivait pas à détrôner Lyon et hier ça a été fait. On est très contentes. Personnellement ? J’ai joué comme d’habitude. Il y avait le coach qui nous soutenait, cela nous a permis de nous mettre en confiance.

CS : Pouvez-vous nous racontez l’ambiance dans les vestiaires avant la rencontre ?

KD : On était unies et concentrées sur le match. On savait que c’était une finale qui allait être difficile mais on est restées concentrées tout au long de la rencontre.

CS : Comment expliquez-vous que le match a failli dégénérer à plusieurs reprises ?

KD : Je pense que c’était la tension du match. Elles étaient menées 1-0 et c’était peut-être quelque chose d’inhabituel pour elles. Cela peut expliquer les tensions durant le match.

CS : Avez-vous eu peur de rejouer le match ?

KD : Peur non, mais c’est dommage car on s’était préparées pour jouer le match le jour même et pas 48 heures après comme le règlement l’aurait imposé. Il y avait peut-être des joueuses qui avaient prévues des choses après… je ne sais pas. Je pense que ça aurait été dommage de jouer plus tard.

CS : Bernard Mendy a t-il eu une influence sur l’état d’esprit du groupe surtout après une semaine spéciale ?

KD : Oui, il a été présent durant la finale et c’était un point positif pour nous. On faisait abstraction de ce qui pouvait ce dire ou se passer, et le groupe est resté très soudé.

CS : Laure Bouleau a annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière juste avant la finale, cela vous a donné une motivation supplémentaire ?

KD : La motivation était la même et je pense que ça a été le meilleur des cadeaux qu’on pouvait lui donner pour cette fin de carrière. On est contentes pour elle qu’elle finisse sur un trophée.

CS : Vous êtes vous senties maudites avant le match, ce train manqué, les bouchons avec le car ou les problèmes de logistique à l’hôtel… ou encore cette interruption de plusieurs minutes ?

KD : C’est vrai qu’on a pas eu beaucoup de chance avec tout ce qui a pu se passer mais au final on a remporté le titre, c’est tant mieux pour nous. Ce n’était pas un souci tout cela.

CS : Est ce que le Paris Saint-Germain peut viser le titre en championnat la saison prochaine ?

KD : Oui. Cette saison on a fait de très bons résultats face à elles, on avait perdu 1-0 à Lyon et on a fait 0-0 il y a quelques semaines. Là et on finit sur une bonne note en les battant.

CS : C’est votre premier titre avec le PSG, êtes-vous heureuse ?

KD : Je suis satisfaite. j’ai fait un choix de quitter mon ancien club et je le regrette pas car j’ai obtenu plus de temps de jeu. Et au final j’ai remporté un trophée.

À propos Murvin Armoogum

x

Check Also

Pierre Ménès

Ménès : « Mbappé ? Il a transfiguré le PSG »

Le PSG s’est difficilement imposé hier après-midi sur la pelouse de Guingamp (3-1). Sur son ...