Kevin Trapp fait le bilan de sa saison

Actuellement présent en Russie avec l’Allemagne pour disputer la Coupe du monde, Kevin Trapp a donné une interview au site internet du PSG afin de faire le bilan de sa saison, en tant que doublure d’Alphonse Areola.

« Jouer les coupes nationales ? C’est une situation que je n’avais jamais vécue encore. J’ai quand même essayé d’en tirer des choses positives, j’ai beaucoup appris. C’était important de montrer que dès que j’avais l’opportunité de jouer j’étais prêt. C’est pour ça que je me donne toujours à fond à l’entrainement. Surtout avec cet objectif de disputer la Coupe du monde, ça m’a encore plus motivé. »

L’international allemand a également expliqué que la préparation d’un match de coupe n’était pas la même que lors d’un match de championnat.

« Préparer un match de coupe, c’est vraiment différent ? Oui vraiment, car tout se joue en un match de 90 minutes. On a eu cette année plusieurs équipes qui ont tout donné, qui se sont battues contre nous. C’était compliqué, je me rappelle contre Caen par exemple on a marqué tard dans le match. C’est important pour nous de gagner des trophées, à Paris c’est une pression positive. On est là pour ça. En coupe, tu sais que chaque match compte car soit tu gagnes soit tu te fais éliminer. C’est encore une pression supplémentaire, c’est une bonne chose car tu restes dans un esprit de compétition. »

Trapp a également évoqué la finale de Coupe de la Ligue contre Monaco (3-0). « L’année dernière on s’est battu contre Monaco pour tous les titres et ça c’était un grand match pour nous. Monaco c’est une très belle équipe même s’ils ont perdu beaucoup de joueurs. Sur un match tout peut arriver, il faut toujours être attentif, concentré. Et sur ce match là on a encore une fois démontré notre supériorité. On termine champion cette année, on a gagné contre eux en championnat et en Coupe de la Ligue. C’était important de montrer cette année qu’on a appris et qu’on s’est amélioré. »

Il est enfin revenu sur le quart de finale de Coupe de France contre Marseille (3-0). « Quand tu tombes sur des équipes comme ça en quart de finale, bien sûr tu te dis que Marseille, Monaco, Lyon, ils ont aussi des ambitions, ils veulent aussi gagner. On a joué deux fois d’affilié contre eux, deux fois en trois jours et les deux fois on a gagné 3-0. Un match contre Marseille c’est toujours une grosse rivalité pour les supporters comme pour nous. »

 

À propos Guillaume De Freitas

x

Check Also

Bonucci

L’agent de Bonucci est à Paris mais le joueur se laisse encore quelques jours de réflexion (La Gazzetta Dello Sport)

Souhaitant mettre en place une défense à 3, Thomas Tuchel a demandé à sa direction ...