coq

Reportage – France / Australie entre Français et Australiens… à Brisbane

La France a remporté son premier match de la Coupe du Monde 2018 face à l’Australie. Présent sur les terres des Socceroos, Canal Supporters a pu glaner quelques réactions à la fois françaises et australiennes. Le match de Kylian Mbappé et plus globalement celui des nations, les supporters ont livré à chaud leurs avis.

Il est 20h au centre-ville de Brisbane. Les buildings dominent la ville, la grande roue illumine les bords du fleuve. Pourtant les bruits ne résonnent pas dans les rues mais plutôt dans les bars. Fini le match de rugby entre la Nouvelle-Zélande et le XV de France, place désormais au premier match des Bleus dans cette Coupe du Monde 2018 et le rendez-vous est donné un peu partout dans la ville. Les Français se précipitent au comptoir pour remplir leurs verres de bière, les maillots sont fièrement portés. Parmi une marée de jaune et vert, de fiers et irréductibles Français parsèment la foule. La France est là, sur le terrain russe comme devant les écrans. Et pour ce premier match, tous espèrent se sentir comme chez eux, entourés de part et d’autres par les Australiens. Le match débute, les occasions se font mais pas de but. Un certain agacement, mêlé à de la crainte, se fait sentir côté français tandis que les Australiens commencent à penser à l’exploit. Jusqu’au but d’Antoine Griezmann sur penalty. La joie et les cris des supporters français font trembler les murs du Pig’N’Whistle, bar australien. Rapidement éteints par le patriotisme australien suite à l’égalisation. Les insultes, de bon aloi, pleuvent, les deux camps se chambrent mais c’est bien la France qui aura le dernier mot grâce à Paul Pogba. Pourtant, un goût amer reste toutefois dans la bouche des supporters français. L’écart de niveau ne s’est pas vérifié sur le tableau d’affichage, et c’est bien là où le bât blesse. Au coup de sifflet final, Andrew, Australien pourtant supporter des Bleus légèrement déçu de la teneur de la rencontre, nous livre son avis sur la qualité du match des Bleus :

“On n’a pas joué comme on aurait dû le faire même si l’on a assez bien joué si l’on considère les joueurs et le potentiel que nous avons sur le papier. Je trouve que le milieu de terrain n’était pas au niveau. Il n’y avait pas d’équivalent à ce que Zidane pouvait être pour ce secteur de jeu, c’est pour ça. Je pense que lors du prochain match on devra se concentrer sur le contrôle du jeu. La possession de balle devait être d’environ 53%, ou quelque chose comme cela, ce qui n’est pas assez pour une équipe comme la nôtre.”

L’occasion également d’évoquer la performance d’un Kylian Mbappé à l’aise mais bien muselé par une défense australienne concentrée : “Il a bien joué même s’il n’était pas à fond. Ce fut le cas de tous les joueurs. Ils n’ont pas été au niveau que j’attendais. Kylian a bien joué par moment mais c’est une question de cohérence et je ne pense pas que les joueurs en avaient ce soir.

Même son de cloche du côté d’Alex, supporter des Socceroos et spectateur attentif du football mondial : “Mbappé a bien joué mais on l’a peu vu durant la partie. Lorsqu’il était balle au pied il a fait ce qu’il fallait mais cela était assez rare. S’il s’investit plus dans le jeu il peut devenir un top player, notamment sur le flanc droit de l’attaque française durant cette Coupe du Monde. Mais il était loin de son meilleur niveau ce soir.”

Les discussions s’enchaînent et les avis restent les mêmes, notamment concernant la qualité du match : “J’ai apprécié la partie. J’ai toutefois l’impression que la France n’a pas joué le jeu à fond en attaque, surtout si l’on considère la qualité des joueurs offensifs français. Même si l’Australie a très bien défendu. J’aurai aimé que les Socceroos joue plus en contre-attaque et qu’ils pressent plus haut, surtout après le second but des Bleus. C’est un résultat final plutôt juste puisque si l’on avait égalisé en fin de match on se serait senti extrêmement chanceux.”

Face à l’Australie la France n’a disputé qu’un seul match, mais les avis se partagent déjà quant au reste du parcours des Bleus : “Je crois que l’on peut gagner cette compétition seulement, et seulement si nous commençons à jouer comme une équipe, estime Andrew. Tout cela se construit petit à petit, notre milieu de terrain a besoin d’être plus fort car si ce n’est pas le cas nous finirons par subir une défaite, défaite qui peut être cuisante face à des équipes comme l’Allemagne ou le Brésil qui sont très forts dans ce secteur de jeu. Ils ont eu des matches de préparation, ils devaient être prêts. Ils ont eu quatre ans pour se préparer à jouer cette compétition alors ils auraient dû être prêts pour ce match. On a eu les trois points, c’est le principal. Ce soir, on a pas joué comme une équipe qui va gagner la Coupe du Monde.”

Premier match, première victoire donc pour ces Bleus qui démarrent la compétition avec trois points au compteur. L’Australie, 36ème au classement FIFA, a été des plus étonnantes, n’abdiquant pas face à une équipe de France ronronnante. De quoi faire légèrement frémir pour le reste de la compétition selon Alex : “Cela ne sent pas bon pour la France. Ils auraient dû gagner facilement contre nous. Ils devraient s’améliorer après les phases de groupes mais je ne les vois pas aller bien loin. Quarts de finalistes tout au mieux. Avec leur effectif de grande qualité je m’attendais à bien mieux de la part de cette équipe, notamment suite aux largesses australiennes et aux espaces qu’on leur a offert. Même s’il y a eu une part de chance, j’ai vu une défense australienne bien contenir les offensives bleues. J’ai l’impression qu’il y a eu un manque de créativité en attaque et aucun joueur offensif, à mes yeux, ne s’est illustré. Ce n’est pas bon signe pour la France.”

Les feux semblent déjà au orange pour la France selon certains spectateurs pessimistes (un pessimisme qui semble toutefois assez rapide), même si les Bleus n’ont à l’heure actuelle disputé qu’un seul match. Suite de la réponse jeudi prochain face au Pérou (ou vendredi en Australie), onzième au classement FIFA et équipe “hype” du groupe C selon certains.

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Ferland Mendy : “Kimpembe ? Je suis très content de le retrouver chez les Bleus”

Ferland Mendy a débuté sa préformation au PSG mais une blessure à la hanche, l’écarte ...