PSG

Revue de presse PSG : Neymar, Mbappé, Krychowiak, Di Maria, Guedes…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 20 juin 2018 dans la presse hexagonale.

« La tendance était au retour des cadres (Blaise Matuidi et Olivier Giroud), elle s’est confirmée hier dans le secret du huis clos, écrit Le Parisien au sujet des Bleus. L’analyse de l’opposition effectuée hier montre une volonté de déformer régulièrement le 4-3-3 mis en place samedi à Kazan pour permettre au duo Griezmann-Giroud de se retrouver plus régulièrement dans l’axe. Une évolution vers un 4-4-2 qui obligerait régulièrement Matuidi à compenser en allant chercher haut les Péruviens dans son couloir gauche, Mbappé étant chargé du côté droit de l’attaque tricolore. »

« André Silva, parfait second de Cristiano Ronaldo pendant les qualifications, devrait retrouver sa place contre le Maroc, aux dépens de Gonçalo Guedes, rapporte L’Equipe. Lorsque la doublette André Silva-Cristiano a été associée (11 fois), elle a inscrit 26 des 37 buts de la Seleçao. »

« Le PSG, qui cherche à vendre Grzegorz Krychowiak, pourra au moins souligner que le milieu défensif sait tout faire, peut-on lire encore. Il a été un acteur central de Pologne-Sénégal (1-2). D’abord, parce qu’il aurait peut-être dû être expulsé pour une semelle sur Gueye (45e) alors qu’il était déjà averti. Ensuite parce que c’est sur sa passe en retrait que Mbaye Niang est allé inscrire l’étonnant deuxième but. Enfin, parce qu’il a rendu un peu d’espoir à la Pologne en marquant de la tête. »

« Décevant face à l’Islande samedi (1-1), Angel Di Maria ne devrait pas débuter contre la Croatie demain, explique le quotidien sportif. Le joueur du PSG ne faisait pas partie du groupe des titulaires lors de l’entraînement d’hier, où Sampaoli lui a préféré Pavon sur l’aile gauche. C’était déjà le cas la veille, lorsqu’il avait posté sur les réseaux sociaux un mystérieux texte où il était question de « ceux qui continuent à courir quand ils ont les jambes qui tremblent, à jouer quand ils n’ont plus de souffle, à se battre quand tout paraît perdu. »

Enfin, il est question de Neymar qui a quitté « prématurément l’entraînement, hier, en se plaignant de douleurs à la cheville. Alors qu’il était le chasseur au milieu d’un toro, le Parisien s’est fait mal en contrant un ballon. À la cheville droite, celle qui avait souffert contre l’escouade helvète. La veille, déjà, Neymar n’avait pas participé au très léger décrassage avec les autres titulaires. Comme Thiago Silva et Paulinho, il était resté aux soins. Hier, quelques minutes après la sortie de Neymar, Vinicius Rodrigues, l’attaché de presse de la CBF, surgissait pour dédramatiser l’affaire. Il y a répété, en substance et dans tous les dialectes possibles : «Il a simplement quitté la séance un peu plus tôt que prévu, il ne souffre pas du pied droit mais de la cheville touchée face à la Suisse, contre qui il a subi dix fautes. Il participera à la séance prévue demain (aujourd’hui). »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

PSG Féminines – La reprise de l’entraînement a eu lieu ce lundi

Les parisiennes étaient parties avec le sourire en vacances suite à leur victoire en mai ...