La Belgique bat le Brésil (2-1) et rejoint la France en demi-finales

Le Brésil et la Belgique s’affrontent pour une place en demi-finales, où ils retrouveront la France. Le début de match est brésilien, les hommes de Tite se créent plusieurs occasions sans pour autant marqué. Thiago Silva trouve même le poteau à la 8e. Sur un corner de Neymar, Miranda dévie le ballon au premier poteau. Thiago Silva se jette et reprend le ballon de la cuisse qui termine sur le poteau de Courtois. Mais c’est la Belgique qui va ouvrir le score. Après une frappe de Fellaini contrée, les Diables Rouges obtiennent un corner. Chadli frappe au premier poteau, Kompany effleure le ballon, qui revient sur Fernandinho qui propulse le ballon dans ses buts (1-0, 13e). Après cette réalisation contre le cours du jeu, le Brésil va repartir à l’attaque et se crée plusieurs occasions et tomber sur un grand Courtois. C’est la Belgique qui va doubler la mise sur une contre-attaque. Lukaku lance en profondeur De Bruyne. Ce dernier arrive aux 20 mètres et déclenche une frappe limpide qui trompe Alisson (2-0, 31e). Malgré une domination brésilienne c’est bien la Belgique qui même 2-0. Le Brésil repart à l’attaque mais n’arrive toujours pas à battre Courtois. Après une première mi-temps plaisante, les deux équipes rejoignent les vestiaires sur ce score de 2-0.

Dos au mur, le Brésil repart tambours battant en deuxième mi-temps. Il multiplie les actions mais n’arrive toujours pas à tromper Courtois. Les Belges, eux ne touchent plus le ballon et essayent, deux ou trois fois de profiter des espaces laissés par le Brésil pour tenter des contres-attaques mais sans succès. Deux actions litigieuses dans la surface belge auraient pu amener deux penaltys au Brésil. Sur la première action, Neymar entre dans la surface par la gauche et tombe. Pas de penalty, le Parisien ayant plongé suite à un très léger contact avec Fellaini (53e).trois minutes plus tard, Gabriel Jesus réalise un petit pont dans la surface, Vertonghen, et est ensuite taclé par Kompany. L’arbitre consulte la VAR et siffle un six mètres. Après ces deux actions, le Brésil continue à pousser et va se voir récompensé. À la 75e minute, Augusto, entré trois minutes auparavant, est à la réception d’un centre parfait venu de la gauche, et place sa tête qui trompe Courtois. Le Brésil y croit de nouveau. C’est de l’attaque défense. Les Brésiliens multiplient les occasions mais n’arrivent pas à marquer ce deuxième but.  Après s’être fait peur en deuxième mi-temps, La Belgique se qualifie pour les demi-finales, où elle retrouvera la France (mardi 20h).

Trois Parisiens étaient titulaires ce soir. Neymar a multiplié les débordements sur son côté gauche mais n’a pas réussi a souvent entrer dans la surface. Il aurait pu obtenir un penalty à la 53e minute mais le contact entre lui et Fellaini était trop léger pour siffler quelques choses. À dix minutes de la fin, il trouve parfaitement Coutinho dans la surface Belge, qui se loupe complètement. Neymar a réalisé un bon match mais n’a pas réussi à qualifier son équipe pour les demies. Il a eu la balle de match à la 93e. Seul aux 20 mètres, il déclenche une magnifique frappe que Courtois sort d’une superbe claquette. Son coéquipier, Thiago Silva n’a pas eu grand chose à faire en défense. Il n’a rien à se reprocher sur les deux buts de la Belgique et aurait pu marquer à la 8e mais sa déviation de la cuisse sur un corner de Neymar a fini sur le poteau. Côté Belge, Thomas Meunier a lui aussi multiplié les montées sur son couloir droit et a essayé de trouver ses partenaires sans réussite. Il a également bien contrôlé son coéquipier au PSG Neymar. Le seul point noir de son match, son carton jaune sur une faute sur Neymar à 30 mètres du but à la 70e, qui le privera de la demi-finale contre la France.

Le XI du Brésil : Alisson – Fágner, Thiago Silva, Miranda (c), Marcelo – Paulinho (Augusto, 73e), Fernandinho, Coutinho – Willian (Firminho, 45e), Gabriel Jesús (Costa, 57e), Neymar.

Le XI de la Belgique : Courtois – Alderweireld, Kompany, Vertonghen – Meunier, Fellaini, Witsel, Chadli (Vermaelen, 83e) – De Bruyne, Lukaku (Tielemans, 87e), Hazard(c).

 

 

À propos Guillaume De Freitas

x

Check Also

Une offre de prolongation de contrat à 11 millions d’euros nets par an proposée à Verratti (TMW)

D’après les informations du site internet TUTTOmercatoWEB.com, l’Émir du Qatar, Cheikh ben Hamad Al Thani, a proposé ...