PSG

Revue de presse PSG : Buffon, Meunier, Tuchel, Mbappé, Kanté…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 16 juillet 2018 dans la presse hexagonale.

“Artisan majeur du parcours de la Belgique, Thomas Meunier a laissé planer le doute sur son avenir au PSG samedi, écrit L’Equipe. Doublure de Daniel Alves la saison passée, il veut des garanties sur son temps de jeu. “Le club doit me montrer qu’il me veut absolument, et qu’un rôle important m’est promis dans l’équipe, a lancé Meunier (lire ici sur CS). J’adore le PSG, mais je sens qu’il y a quelque chose d’inachevé. Je veux avoir la confiance du club et du coach. Je ne l’ai pas ressentie la saison dernière. Qu’est-ce que le nouveau coach va m’apporter ? Ce sera très important dans mon choix de rester ou non.” Meunier avoue ne pas encore avoir discuté avec Tuchel. Il n’exclut pas un départ si les choses ne bougent pas. “Le PSG a déjà reçu plusieurs offres pour moi”, a-t-il assuré.”

“Un penalty concédé, une frappe en lucarne encaissée : pour ses 40 premières minutes (lire ici sur CS), Buffon a vécu un moment très oubliable, plaisante le quotidien sportif. Deux occasions, deux buts encaissés. Pour le reste ? Des renvois courts, 40 minutes de jeu et c’est tout. Une photo, un dialogue décontracté en fin de match avec Bruno Luzi, l’entraîneur de Chambly, et la première apparition de Gigi s’achevait là. Cet amical aura permis de donner du temps de jeu et du rythme à un certain nombre de joueurs, dont Rabiot, à l’aise balle au pied, ainsi que Jesé. L’Espagnol a été loin d’impressionner. Et il s’est même signalé par une balayette avant d’être sorti. Le technicien n’aura pas manqué de souligner les différences balles au pied faites par Timothy Weah, Parisien le plus en jambes hier. Tuchel avait décidé de ménager Verratti, Kurzawa et Nkunku, qui se sont contentés de réaliser des courses sur un terrain annexe. Sur le plan tactique, il n’était pas inintéressant de constater que le 4-3-3 installé en première période a laissé place à un 3-5-2. Apparu calme et serein, Tuchel a constamment fait l’effort de parler en français avec ses joueurs.”

“Malgré quelques scènes furtives où son âge se rappelle à lui, Mbappé est le plus jeune mais paraît le plus sage. Sur les réseaux sociaux, les plus grands le saluent mais lui s’affiche comme parfois coupé de l’événement, juge Bilel Ghazi. Cette manière de prendre du détachement avec l’intensité du moment et de se projeter déjà vers l’avenir avaient forcément de quoi surprendre.” Le joueur du PSG reçoit une note de 7 pour sa prestation lors du France-Croatie.

“Kylian Mbappé, 19 ans et buteur en finale, a été sacré meilleur jeune joueur du tournoi russe par les experts de la Fifa, qui ont désigné le Croate Luka Modric comme le meilleur joueur de la compétition, constate L’UnionL’Ardennais. Le prodige français termine donc sa Coupe du monde avec quatre buts et fait figure de porte-étendard de l’équipe de France dans les années qui viennent.”

“Kylian Mbappé n’a pas remporté de Coupe d’Europe avec le PSG mais, à 19 ans, il a déjà marqué de son empreinte l’histoire de la Coupe du monde en devenant le troisième plus jeune joueur à la remporter après Pelé en 1958 (17 ans) et Giuseppe Bergomi en 1982 (18 ans), rappelle Le Parisien qui lui donne une note de 7.5/10 pour sa finale. N’Golo Kanté était courtisé par des clubs prestigieux bien avant le début de la compétition et ses performances vont renforcer son attractivité. L’agent du milieu de terrain discute avec de nombreux clubs dont le PSG et Barcelone. Ses performances XXL pourraient le rapprocher d’un transfert à 100 M€, et la concurrence pourrait encore faire monter la note et le salaire. Cependant il ne faut pas exclure que Kanté poursuive l’aventure avec Chelsea. L’arrivée de Maurizio Sarri comme entraîneur a commencé d’éclaircir la situation du club. Et il n’est pas sûr que les Blues, qui risquent de perdre Hazard, en partance pour le Real Madrid, aient très envie de se faire dépouiller.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Romain Mabille (président du CUP) condamné à un an de prison avec sursis

Le 27 novembre dernier, le président du Collectif Ultras Paris (CUP), Romain Mabille, avait comparu, ...