REVUE DE PRESSE PSG

Revue de presse PSG : Mbappé, Ballon d’Or, Boindrieux, Matuidi…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 18 juillet 2018 dans la presse hexagonale.

Blaise Matuidi, tout frais champion du monde, s’exprime dans Le Parisien. Le quotidien francilien lui demande s’il perçoit ce sacre international comme une revanche sur le PSG… “Non, aucun sentiment de revanche. D’ailleurs, j’ai conservé une très bonne relation avec la direction. Au contraire, je suis très heureux d’avoir découvert un grand club comme la Juve. Comment a-t-on appréhendé le phénomène Mbappé ? De notre côté, il n’était pas question de le lâcher d’une semelle. A 19 ans, même lui a le droit d’avoir quelques moments de relâchement. Certes, il est très bien entouré, avec un grand-frère footballeur très posé, un père et une mère très présents. Mais nous, si on lui dit que tout est beau et que tout est formidable, on ne joue pas notre rôle. Donc, il a fallu lui dire certaines choses, surtout au début du parcours.”

“Pendant un mois, une force collective a porté les Bleus jusqu’au sacre. Mais dans la course au Ballon d’Or, c’est désormais chacun pour soi, affirme L’Equipe. Parmi les champions du monde, ils sont plusieurs à pouvoir rêver. On peut citer Antoine Griezmann, Raphaël Varane et Kylian Mbappé. Comme tous les ans, une première liste de trente noms va être établie, en octobre, par la rédaction de France Football, avant le vote de 180 journalistes spécialisés originaires du monde entier qui doit s’achever début novembre. Souvent, les années de Coupe du monde, celui qui devient Ballon d’Or a gagné l’épreuve. Mais rien n’est figé. Les issues des deux éditions précédentes (l’Espagne en 2010 et l’Allemagne en 2014) n’ont pas empêché Messi et Ronaldo de s’imposer. L’Espagne avait deux joueurs “ballondorisables”. Les voix se sont portées sur l’un ou sur l’autre et c’est un troisième larron qui en a profité. C’est ce qui pourrait, éventuellement, se passer cette année, parce qu’il n’y a pas un Français qui a écrasé toute la compétition. […] Le Croate Luka Modric, vainqueur de la C1 et finaliste du Mondial dont il a été élu meilleur joueur par la FIFA, est peut-être une menace plus grande encore.”

“Philippe Boindrieux, directeur général adjoint en charge des finances et de l’administration, va quitter le PSG à la fin de l’année, après douze années, écrit Arnaud Hermant. Le dirigeant a annoncé en interne son départ. Boindrieux a notamment été en charge de la sécurité et de la gestion des relations avec les supporters. À l’époque de Colony Capital, il a contribué à réduire le déficit structurel du club et à pacifier les tribunes du Parc des Princes, avec la mise en œuvre du plan Leproux, en 2010.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

REVUE DE PRESSE PSG

Revue de presse PSG : France / Allemagne, Mbappé, VAR…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 16 octobre 2018 dans la presse hexagonale. Le ...