hechter

BlogCS – le PSG et Daniel Hechter

Chaque jour d’ici la fin août, Loïc vous propose de vous replonger dans l’Histoire du PSG. Aujourd’hui avec Daniel Hechter.

Replay vidéo Canal Supporters

Le contexte

En 1972, le conseil d’administration du PSG, soit les 939 actionnaires supporters du club se réunissent pour décider de l’avenir. Soit le Paris Saint-Germain devient le Paris FC et empoche 500.000 francs de la mairie de Paris, soit il n’abandonne pas Saint-Germain-en-Laye et s’assied sur l’argent. Après un premier vote, 623 personnes sont favorables à l’abandon de Saint-Germain. Un premier calcul donne raison au oui, le PSG va devenir le Paris Football Club. Sauf qu’en fait… non… les « deux-tiers de 939 » font 626 et par conséquent le PSG reste le PSG. Dès cette année 72 on voit le joyeux bazar qui caractérise si bien le club parisien ! Mais après des débats houleux et avec ceux qui n’acceptent pas la décision, il y a finalement séparation de deux clubs : le PSG, rétrogradé en troisième division et le Paris FC qui en plus d’empocher les 500 000 francs de subvention, reste en Première Division. Mais malgré les apparences, c’est bien le PSG qui va subsister et revenir au plus haut niveau. En 72-73, le PSG remonte en Deuxième Division malgré un impressionnant déficit. Il profite surtout du refus de la montée de Quevilly pour cause de raisons financières. A côté de cela, le Paris FC se maintient en Première Division mais avec beaucoup beaucoup de mal. La dynamique est du côté du PSG, plus du PFC. Même s’il manque de l’argent, l’engouement est rouge et bleu, enfin juste rouge à cette époque-là.

Qui est-il ?

Un des couturiers les plus influents du siècle dernier et encore un des plus reconnus de nos jours. Après des études au lycée Chaptal, Hechter lance son premier atelier dès 18 ans. En 1962, avant la naissance du Paris-Saint Germain, il lance sa marque Daniel Hechter et en même temps la mode du militaire. Jusqu’en 1970, il lancera ainsi plusieurs modes telles que celle de l’enfant qui s’habille comme l’adulte en miniaturisant ses collections. Mais c’est en 1970 que Daniel Hechter se lance dans ce qui fait encore son succès aujourd’hui: l’homme et le sport. Il est en 1979 le seul français nominé aux Oscars de la mode aux Etats-Unis, preuve d’une reconnaissance interplanétaire. Aujourd’hui, il dessine surtout des appartements et des maisons, sans toutefois oublier sa première passion l’art contemporain.

Quel est son rôle ?

On peut se demander comment un couturier, certes connu et reconnu a pu devenir président du PSG et pire encore, rester à vie dans les cœurs parisiens ? Il manque de l’argent à Paris mais l’engouement populaire est donc en faveur du Paris Saint-Germain. Et ça, les stars l’ont bien compris. Le projet va être relancé avec ces stars, Daniel Hechter en tête de proue avec dans son sillage Belmondo, Cayzac et Just Fontaine. Et oui ! Car en 1973, alors que le PSG est encore en Deuxième Division, Daniel Hechter, nommé président du comité de gestion le 15 juillet va nommer Just Fontaine comme directeur technique. Imaginez… C’est comme si aujourd’hui, Zidane allait entraîner Reims. Enfin presque… Parce qu’avec son image le PSG n’est pas destiné à rester longtemps en Deuxième Divison.
Et effectivement, et ce malgré quelques conflits internes entre le président Patrelle et Vicot, officiellement entraîneur d’un côté et Hechter et Fontaine de l’autre, le club remonte en D1 en 1974.
Hechter parallèlement à cette montée va faire beaucoup pour la marque PSG, déposant son nom pour éviter un nouveau divorce, protégeant ses couleurs (rouge, bleu et blanc), créant le centre de formation au camp des Loges, et finalement dessinant son maillot historique, le fameux BBRBB (Bleu-Blanc-Rouge-Blanc-Bleu) avec la bande rouge, maillot redemandé à intervalles réguliers par les supporters. Le PSG avait un hymne, il a désormais un maillot et des couleurs. Malgré une fin houleuse avec une sombre affaire de double billetterie au Parc des Princes en 1978, Hechter restera à jamais lié au club.

Loïc > Les billets précédents

À propos Blogueur Parisien

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée