BlogCS – Pourquoi cela ne s’est pas fait entre le PSG et Michael Essien

Chaque jour de la semaine, d’ici la fin août, Loïc vous propose de vous replonger dans l’Histoire du PSG. Aujourd’hui avec Michael Essien qui avait failli signer au PSG.

Qui est-il ?

Un milieu très polyvalent. Le Black Star peut jouer milieu défensif, relayeur ,offensif , défenseur central et même défenseur latéral (droit ou gauche). Essien est réputé pour son physique redoutable étant extrêmement solide et endurant, redoutable dans les duels, qui possède également une lourde frappe de balle. Le Ghanéen, qui n’a que 35 ans, joue encore au football bien qu’il soit en recherche d’un club à l’heure actuelle. Son début de carrière se fait en France, à Bastia puis à l’OL, club dans lequel il se révèle, remportant deux championnats de France et est même élu meilleur joueur de Ligue 1 en 2004-2005. Il s’envole ensuite vers l’Angleterre et Londres, à Chelsea où il remporte entre 2005 et 2014 tous les titres en Angleterre et une Ligue des Champions en 2012 avec en prime un petit prêt d’une saison au Real. Depuis 2015, il a enchaîne le Milan AC, le Panathinaikos en Grèce et un obscur club polonais. Bref une carrière plutôt longue et un joueur qui sans être magicien aura su se rendre utile voire indispensable dans les clubs où il aura joué.

Le contexte

Ayant déjà évoqué le contexte hier dans le cas Hakin Yakin, concentrons-nous sur le contexte plus général de la Ligue 1 à l’époque. L’Olympique Lyonnais vient de remporter ses deux premiers titres d’affilée (sur les sept au total) avec déjà ses grandes stars Coupet, Juninho, Anderson ou Caçapa. Mais parlons transferts. Le dossier Essien est symbolique des méthodes peu catholiques de Jean-Michel Aulas à l’époque. Vous savez, Jean-Mich’ qui se plaint sans cesse du PSG qui dérégule le marché et contre lequel on ne peut lutter financièrement. Et bah il faisait exactement la même chose dans les années 2000. Deux exemples : Florent Malouda d’abord qui finira aussi… à Chelsea. Le Parisien annonce en cette même année 2003 que tout est bouclé avec le PSG, ce que reconnaîtra Noël Le Graët un peu plus tard. Mais au dernier moment, l’OL renchérit ​ proposant un salaire largement supérieur qui fera pencher la balance. Paris recrutera Hakin puis Boskovic pour le remplacer. A nouveau en 2003, Eric Abidal, alors au LOSC, refuse de s’entrainer pour aller au PSG. Refus de Lille. Le PSG retente en 2004 avec Coach Vahid. La encore tout est ficelé mais Lyon vient faire capoter le transfert à la dernière minute. Et je n’évoque même pas l’épisode Pauleta…

Pourquoi cela ne s’est pas fait ?

Bon, à nouveau, vous imaginez bien que l’Olympique Lyonnais est peut-être responsable de ce non-transfert. Mais l’affaire va plus loin que l’accord annoncé par les médias, puisqu’en ce 26 juin, c’est le site officiel du PSG qui annonce un accord à venir. Le milieu défensif bastiais va bien rejoindre le club de la capitale, pour 6M€, soit presque les 8,5M€ demandés à l’origine par le club corse. Sauf qu’entre temps, d’obscurs agents ont, avec la complicité lyonnaise, fait monter les enchères et le Ghanéen clame son envie de rejoindre l’OL. Le transfert se fait finalement dans des conditions qui demeurent assez obscures. La Justice s’est intéressée de très près à ce transfert et a même interrogé Francis Graille, président du PSG à l’époque, dans ce qui est le dossier Pieri . L’enquête portait sur le fait qu’une somme indéfinie de ce transfert aurait servi les intérêts d’agents non reconnus et proches des milieux terroristes corses… Finalement, le PSG s’est peut-être bien évité de sérieux ennuis judiciaires.

Loïc > Les billets précédents

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

CS

COMMUNAUTÉ CS – Forum de discussion de nuit

Canal Supporters vous re-propose un espace de discussion nocturne. Ici, plus de hors sujet (HS) ou que cela… ...