Pelé

BlogCS – Pourquoi cela ne s’est pas fait entre le PSG et Pelé ?

Chaque jour de la semaine, d’ici la fin août, Loïc vous propose de vous replonger dans l’Histoire du PSG. Aujourd’hui avec Pelé qui avait failli signer au PSG.

Qui est-il ?

Est-il vraiment nécessaire de le présenter ? Le roi, le King ! Considéré par beaucoup comme le plus grand joueur de tous les temps (bien que le débat avec Diego Armando Maradona puisse subsister notamment en terme de représentation populaire), le Roi Pelé affiche 680 buts en 720 matchs en club où il aura joué 18 ans à Santos au Brésil puis deux petites années au Cosmos à New York-club qui a ressuscité en 2010 sous l’impulsion entre autres de … Pelé. Au-delà des statistiques le palmarès est impressionnant : triple champion du monde avec le Brésil, six fois vainqueur du championnat brésilien, sacré joueur du XXe siècle par la FIFA, athlète du siècle par le CIO et champion du siècle devant Eddy Jones et Merckx par L’Equipe Magazine. Ça vous classe un homme… Mais il serait relativement injuste de limiter la description du joueur par ses statistiques tant c’était un artiste sur le terrain. Un joueur froid et buteur mais également un danseur de samba, capable d’humilier n’importe quel défenseur sachant jouer aussi bien avec que sans le ballon. Un artiste pur, génie,
fantastique, Pelé !

Le contexte

On pourra revenir plus longuement sur le contexte lors de l’évocation de la création du club qui sera faite la semaine prochaine en évoquant Pierre Bellemare mais l’histoire du non-transfert de Pelé se déroule au tout début de l’histoire du PSG, au début des années 1970. Et comme ce sont des années assez lointaines pour certains d’entre nous, refouillons un peu l’histoire. Après avoir lancé une grande campagne d’abonnement en 1970, avec plus de 10 000 supporters actionnaires pour lancer un grand club de football à Paris, les dirigeants parisiens de l’époque cherchent un club partenaire afin de débuter l’épopée en Premier Division. Alors que tout semblait acté avec le club de Sedan (accord de la Ligue, de la FFF et des clubs), les Sedanais refusent de délocaliser leur club. « Fin du Paris FC » titre le journal L’Equipe le lendemain. On parle même de rembourser les actionnaires. D’accord, sauf que les actionnaires, ils s’en moquent, ils veulent leur club à Paris quitte même à débuter en seconde division. Ça sera donc Saint-Germain-en-Laye, alors en deuxième division mais un club qui a malgré tout un centre d’entrainement et des équipes juniors. Reste à monter l’équipe avec des amateurs de Saint-Germain auxquels on ajoute des professionnels. Six dont Jean Djorkaeff, alors capitaine des Bleus et joueur de l’OM à l’époque. Le PSG jouera à Jean Bouin avant la fin de la construction du Parc des ​Princes. Et ça marche ! Le PSG, créé en juin 1970, monte en juin 1971 ! Recrutement nécessaire donc, rêvons plus grand.

Pourquoi cela ne s’est pas fait ?

Le FC Santos, en 1971, avait des difficultés financières. Guy Crescent, l’un des fondateurs du club francilien alors président du PSG s’envole pour le Brésil et propose de louer Pelé très cher. Une sorte de montage financier.
Au cours des négociations, la femme de Pelé ne voulant pas quitter le Brésil à l’époque, Crescent propose de manière un peu folle que le joueur fasse l’aller-retour tous les weekends. Finalement, l’accord entre les deux clubs est total. Pelé jouera 60 matchs par an dont 40 à domicile devant 33.000 spectateurs en moyenne et pendant 3 ans, 40% de la recette sera versée à Santos.
Guy Crescent revient à Paris et dit aux médias : « Je suis à peu près certain que Pelé sera des nôtres au mois de mai prochain. » Sauf qu’en 1971, les Américains font une offre de tournée au club de la star. Une offre suffisamment juteuse pour que les Brésiliens oublient leurs problèmes financiers. Pelé ne viendra jamais
au PSG et finira même à New York en 1975…

Loïc > Les billets précédents

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

The Best : Mbappé et Alves présents dans le XI mondial de 2018. Modrić élu joueur FIFA de l’année

Aujourd’hui la cérémonie The Best FIFA Football Awards 2018 a eu lieue à Londres. Présents ...