Desplat : “Ce n’était pas le grand soir de l’arbitrage vidéo”

Le PSG s’est difficilement imposé sur la pelouse de Guingamp (3-1) cette après-midi, dans le cadre de la deuxième journée de Ligue 1. Le PSG aurait même pu être mené 2-0 mais l’arbitre, après avoir eu recours à l’assistance vidéo, a refusé le but de Benezet pour une faute sur Antoine Bernerde. Une décision qui n’a pas du tout plus à Bertrand Desplat, le président breton, comme il l’a expliqué en zone mixte dans des propos relayés par RMC.

LA VAR ? On est dans la zone grise. La preuve, vous l’avez vue, c’est une interruption qui dure extrêmement longtemps, beaucoup trop longtemps, qui casse le jeu, le rythme. Et avec un arbitre qui, au final, en son âme et conscience, décide qu’il n’y a pas but. Je pense qu’il y a une chance sur deux que le but soit accordé parce qu’on est dans une zone grise. Quand je regarde l’action je me dis qu’il y a but. Je pense qu’on doit récompenser le football offensif et ne pas s’arrêter seulement à deux joueurs qui se croisent. Ce n’était pas le grand soir de l’arbitrage vidéo vu de ma fenêtre.”

À propos Guillaume De Freitas

x

Check Also

L1

Tribune CS – Les résultats de la soirée de Ligue 1

Après le match nul de l’AS Monaco face au Nîmes Olympique (1-1) hier soir, et ...