Echouafni

Echouafni : “Nous sommes prêts par rapport au niveau de nos futurs adversaires”

Le nouvel entraîneur de la section féminine du PSG, Olivier Echouafni, a accordé une interview au quotidien Le Parisien. Il explique notamment pourquoi il a choisi le PSG. “J’avais des contacts en Ligue 1 et en Ligue 2. Quand le Paris Saint-Germain m’a sollicité, j’ai pris le temps d’analyser les pour et les contre par rapport aux autres propositions. Quand vous avez l’opportunité d’être là, ça fait réfléchir. Les conditions globales d’un club comme le PSG m’ont fait prendre conscience que je devais venir.”

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France féminine (2016-2017) a notamment évoqué son principal concurrent, l’Olympique Lyonnais.Lyon est au-dessus mais le PSG s’en rapproche. Va-t-on passer devant cette année, dans deux ou dans trois ans ? Je suis incapable de répondre à cette question. On parle beaucoup de Lyon mais il faut aussi évoquer les autres équipes qui se renforcent. Il y a plein de groupes intéressants : Bordeaux, Montpellier, sans oublier le Paris FC. Il y a une forte concurrence.”

Olivier Echouafni a évoquer son effectif, amputé par les départs des cadres tels que Bouleau (retraite), Delie (Metz), Hermoso (Madrid), et Erika (Corinthians). “Nous avons de très bonnes joueuses mais elles sont jeunes. Nous avons perdu beaucoup de cadres et ça ne se remplace pas tout de suite. On doit dans un premier temps être capables de nous appuyer sur notre centre de formation avec des U19 qui vont régulièrement être proches de nous.”

De plus, l’ancien joueur de l’OGC Nice (2003-2010) a évoqué les améliorations nécessaires au sein de la section féminine du PSG. “Il nous faut encore poursuivre en matière de restructuration, de logistique et aussi en termes de terrains d’entraînement.”
Il annonce également les objectifs pour la saison à venir. “Nous avons déjà un titre à défendre, la Coupe de France. C’est un premier objectif. Nous aurons notre feuilleton quotidien avec le championnat et les matchs de Ligue des champions. C’est une grande chance de pouvoir la jouer car le niveau est quand même légèrement supérieur.

Pour conclure, Olivier Echaoufni est revenu sur la préparation d’été du PSG. “Nous avons déjà joué sept matchs contre les meilleures équipes du monde. Nous sommes prêts par rapport au niveau de nos futurs adversaires. Mais il va nous falloir être encore supérieurs pour être au-dessus d’eux.”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée