PSG 11 août 2018

Revue de presse PSG : Meunier, Georgen, Guedes, Neymar, Mbappé, Cavani, équipe probable…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 11 août 2018 dans la presse hexagonale.

“Daniel Alves, vient tout juste d’entamer sa rééducation. Il ne devrait pas retrouver les pelouses avant la fin de l’automne et espère, au mieux, revenir à 100 % en février. Le champ est donc libre pour Meunier, observe L’Equipe. Meunier a réalisé une Coupe du monde de très haut niveau et encore passé un cap dans le (petit) monde des latéraux droits. Il a été approché ces dernières semaines par plusieurs cylindrées. Une prolongation de contrat est en vue (il est lié jusqu’en 2020). Encore un peu court, il pourrait laisser sa place à Colin Dagba, demain soir. […] Victime d’une entorse à une cheville et à un genou, Alec Georgen est actuellement au repos forcé. Le jeune latéral droit devrait être de nouveau opérationnel à la fin du mois. Il reste pour l’heure persuadé d’avoir un rôle important à jouer. S’il devait se diriger vers un prêt, il a des contacts avancés avec des clubs de L1 et à l’étranger.”

L’équipe probable : Buffon – Dagba, Marquinhos, Thiago Silva, Nsoki – Verratti, Diarra, Rabiot – Di Maria, Weah ou Mbappé, Neymar.

Dans le quotidien sportif, il est également question de Gonçalo Guedes que le PSG “entend valoriser autour des 60 M€. Valence est dans l’incapacité de dépasser 40 M€. Un blocage définitif ? Paris laisse filtrer cette idée. L’intéressé ne l’entend pas ainsi. Il affiche un spleen lors des séances. Guedes a bien fait comprendre son état d’esprit aux dirigeants parisiens en repoussant avec force les tentatives d’approche. Dans l’esprit des Espagnols, le temps joue pour eux.”

“Le PSG et Presnel Kimpembe sont tombés d’accord sur un nouveau contrat qui les liera jusqu’en 2023. Deux saisons de plus que le terme actuel, rapporte Le Parisien. Qui confirme la piste Danny Rose (lire ici).

“La meilleure attaque de la planète est au PSG, décrète le quotidien francilien. Mbappé va être observé différemment. Une étoile accrochée au-dessus de la tête lui offre un nouveau statut. Comparé à Pelé ou Ronaldo, Mbappé a franchi un cap. Avec 21 buts en 2017-18, Mbappé voudra améliorer cette statistique tout en pensant à ses compères Cavani et Neymar. Si ce n’est pas contre Caen, ces trois hommes débuteront sans doute à Guingamp, le 18 août. Là où Neymar avait lancé son aventure française. La première saison du « Ney » reste frustrante entre sa blessure et sa relation en demi-teinte avec Cavani. Voici le plus grand défi de Tuchel : gérer les ego, améliorer le jeu entre les acteurs et faire cohabiter ce trio avec un banc de touche qualitatif. Si tout va bien, la MCN pourrait bien tout rafler.”

“Mbappé va aborder sa deuxième saison dans la peau d’une superstar qui n’a plus rien à envier à Neymar, écrit l’AFP. Parti de Barcelone pour échapper à l’ombre de Messi dans sa quête du Ballon d’Or, Neymar va désormais devoir gérer sa cohabitation avec un concurrent sérieux pour le titre honorifique de meilleur joueur du monde dans les années à venir. Pas forcément ce qu’il avait imaginé en venant à Paris… […] Du « penaltygate » avec l’Uruguayen à ses simulations polémiques lors du Mondial-2018, le Brésilien est condamné à reconquérir les cœurs pour faire oublier son image de joueur individualiste s’il ne veut pas voir Mbappé lui voler définitivement la vedette. Cela passera par des buts et des passes décisives pour ses compères de la « MCN » en Ligue des champions, l’objectif suprême du club. Faire de « Ney » une machine au service du collectif, voilà l’un des grands défis qui attend Tuchel.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters