PSG 13 août 18

Revue de presse PSG : Neymar, Thilo Kehrer, Nsoki, Dagba, Caen, Pastore, champions, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 13 août 2018 dans la presse hexagonale.

“Des champions du monde et une ancienne idole maison célébrés, une recrue-star et un nouvel entraîneur présentés, le retour gagnant de son joueur-clé: le PSG, impérial face à Caen hier soir, a parfaitement lancé sa saison en L1 en offrant des retrouvailles joyeuses avec son public, estime l’AFPPrès de six mois après son dernier match au Parc des Princes et sa blessure polémique, c’est la superstar Neymar qui a ouvert la voie. Il n’a manqué que deux buts supplémentaires pour que le PSG s’empare de la tête du classement, occupée par le rival marseillais pour que la fête soit réussie sur tous les plans.”

“Malgré l’absence de nombreux cadres, dont ses trois champions du monde, le PSG a tranquillement défait Caen, écrit Le Figaro. A la pause le cœur des supporters aura vibré, quand Javier Pastore a fait ses adieux à Paris, au PSG. […] Si Buffon a marqué le monde du football, Pastore, lui, laissera une trace indélébile dans le cœur des habitués du Parc des Princes.”

“Changement d’ambiance pour Neymar. Près de six mois après sa grave blessure, commente Le Parisien. Avec Tuchel, Neymar a été le plus applaudi à l’annonce des équipes par un public chauffé à blanc. Tuchel avait choisi d’aligner Neymar en pointe. Un poste où selon l’entraîneur , il a moins d’efforts à effectuer alors qu’il a rejoint l’entraînement il y a seulement dix jours. Un manque de condition qui s’est parfois vu face aux Normands même s’il a failli s’offrir un doublé.”

“Dans la ville lumière, la cérémonie de présentation de la Coupe du monde a pris une tournure plus spectaculaire qu’à Lyon ou Marseille, juge le quotidien francilien. Mbappé, Kimpembe et Areola rejoignent officiellement Ronaldinho et Rai dans le cercle des joueurs ayant remporté le Mondial en jouant au PSG.”

“Tuchel a obtenu gain de cause, lit-on encore. Afin d’alterner les systèmes de jeu (défense à 3 ou 4), il avait réclamé l’arrivée d’un défenseur central. Mais plutôt qu’un joueur confirmé comme Boateng, il accueillera une promesse, Thilo Kehrer (21 ans), dans les prochaines heures, en provenance de Schalke 04, sous réserve du bon déroulement de la visite médicale. Deux choses étonnent : c’est le club allemand qui a annoncé hier l’accord avec le PSG. Et le montant du transfert, estimé à 37 M€ par « Bild », semble élevé pour un joueur en fin de contrat dans un an. La piste Boateng a été abandonnée quand les dirigeants ont compris que le Bayern ne le céderait pas pour moins de 50M€.”

“Pas sûr que l’arrivée de Thilo Kehrer au PSG réchauffe particulièrement les relations avec le FC Barcelone, observe L’Equipe. Le club catalan le supervisait depuis plusieurs mois et s’apprêtait à passer à l’action. Son agent, Roger Wittmann, le même que Draxler, était au courant de cet intérêt. Paris a donc utilisé ce réseau pour boucler dans la plus grande discrétion le transfert. Dans le cas où cela n’aurait pas abouti, le PSG s’était renseigné sur le Monégasque Almamy Touré. Le montant du transfert de Kherer (37M€) a surpris. Mais Paris est perçu comme un acteur à part. Ensuite, au-delà du « prospect », la rareté sur ce marché pèse.

“Aligné pour la première fois d’entrée en L1, le trio de jeunes du centre de formation Nsoki-Bernede-Dagba s’est montré à la hauteur. Les entrants Weah et Diaby aussi, tranche le quotidien sportif. Tuchel n’hésitera pas, sur certaines séquences et à certains postes, à s’appuyer sur ces espoirs. Mais clairement, au poste de latéral, Nsoki, apprécié en interne pour son humilité, ne rayonne pas. Il n’a pas les qualités de percussion et semble en délicatesse dans son positionnement. Son avenir s’inscrit au poste d’axial. Un futur au club en pointillé pour l’instant. Les négociations avec Paris pour la signature de son contrat pro n’ont pas abouti. Paris a repoussé une offensive de Newcastle. Le feuilleton ne pourra pas s’éterniser. S’il signe, dans une défense à trois centraux, Tuchel pourrait avoir envie de l’utiliser pour faire souffler Kimpembe. […] Dagba était perçu comme la doublure de l’éternel espoir Georgen. La hiérarchie a changé en cet été. Il a donné envie de le revoir. […] Avec Diaby, Paris est face à un défi. Étirer sa progression dans de bonnes conditions. Plusieurs clubs de L1 ont sondé le club sur la possibilité d’un prêt. En fonction du mercato et du système, Diaby pourrait, lui, être tenté de se trouver une petite place dans la rotation parisienne.”

Les notes de L’Equipe pour le PSG/Caen : Buffon 6 / Dagba 7 / Marquinhos 5 / Thiago Silva 5 / N’Soki 5 / Bernède 6 / Diarra 6 / Rabiot 7 / Nkunku 6 / Neymar 5 / Di Maria 6

Les notes du Parisien pour le PSG/Caen : Buffon 6 / Dagba 6 / Marquinhos 6 / Thiago Silva 6 / N’Soki 4 / Bernède 5 / Diarra 6,5 / Rabiot 6,5 / Nkunku 5 / Neymar 6 / Di Maria 7

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée