PSG 12 août

Revue de presse PSG : Rabiot, Mbappé, Neymar, Tuchel, Caen, fête, Pastore…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 12 août 2018 dans la presse hexagonale.

“Paris reste une fête, même en plein mois d’août, commente Le ParisienAreola, Kimpembe et Mbappé seront fêtés par un Parc annoncé complet mais dont certains fauteuils d’abonnés ne seront pas forcément occupés. […] Neymar aura sans doute des sentiments partagés en retrouvant la pelouse où il s’était blessé. Le Brésilien devrait être titulaire pour lancer la reconquête. A la mi-temps, la célébration laissera place à l’émotion, quand Pastore s’avancera au milieu de l’arène. Ces adieux marqueront la fin de l’histoire avec un public qui lui voue une admiration particulière et qui retiendra sa classe, ses extérieurs du pied et sa voix douce, plutôt que ses interminables blessures. En prélude Buffon sera présenté au public. Tuchel fera lui aussi ses débuts dans l’enceinte.”

“L’opération séduction continue pour Thomas Tuchel qui a tout juste pour le moment, juge l’AFP. Signe de sa volonté de s’intégrer rapidement, Tuchel s’est efforcé de répondre en français aux questions des médias, même s’il terminait parfois ses réponses en anglais. Mais sa progression reste impressionnante. Surtout, la clarté de ses messages tranchent avec la communication hésitante d‘Unai Emery, comme la touche plus humaine qu’il a amenée dans son vestiaire.”

“Si tout se passe bien, c’est écrit : un jour, Kylian Mbappé sera l’icône du PSG et du foot français. Est-ce une question de mois ou d’années ? écrit L’Equipe. Il a marqué cette évolution de standing par un changement de numéro, troquant le 29 pour le 7, sans se cacher. Près d’un an après le penaltygate, une des grandes curiosités de la saison sera de voir comment Neymar et Mbappé vont cohabiter dans leurs nouveaux habits. Tuchel est conscient qu’il va devoir gérer un cocktail potentiellement explosif. A ce jour, le Ney demeure le socle du projet parisien, pour des raisons autant sportives qu’extra-sportives.”

“Ce matin, le PSG effectuera une ultime séance d’entraînement, à l’issue de laquelle Tuchel déterminera son groupe, rapporte le journal sportif. Au sein duquel n’apparaîtront pas Verratti (ischios) ni Kurzawa (dos), préservés mais qui ont participé à l’entraînement collectif hier. Cavani (mollet) est, lui, resté aux soins. Meunier, Areola, Kimpembe, et Mbappé devraient être laissés au repos. Tuchel devrait titulariser Nsoki et Dagba sur les côtés.”

Enfin, il est question d’Adrien Rabiot qui a refusé l’offre de prolongation du PSG. “Le bras de fer se durcit, explique le quotidien. L’offre de Paris porte sur plusieurs années supplémentaires et est assortie d’une revalorisation salariale conséquente, proche des aspirations de la mère du joueur, qui a dernièrement rencontré d’autres clubs prêts à s’aligner (Barça…). Mais pour Rabiot, ce ne serait pas une affaire d’argent. Pour le PSG, l’opération comporte un enjeu important en termes d’image. Les dirigeants entendent bien conserver cet enfant du club, également apprécié par Tuchel. Ils lui ont fait savoir qu’ils refuseraient de le vendre quoi qu’il arrive, même à un an de sa fin de contrat. On se dirige droit vers un bras de fer. Connaissant les méthodes musclées de Henrique, le risque est réel de le voir envoyé sur le banc, voire en tribunes, comme cela s’était passé pour Lucas.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée