REVUE DE PRESSE PSG

Revue de presse PSG : Tuchel, Kimpembe, Thilo Kehrer, jeunes…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 14 août 2018 dans la presse hexagonale.

L’Equipe consacre un article sur l’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, titré : “PSG : le boss, c’est Thomas Tuchel. Il est vrai que, nommé sur décision de l’émir en personne, Tuchel a le vent dans le dos. Alors il en profite.” Le journal sportif évoque ensuite le style Tuchel. “Un homme de conviction, décidé à défendre ses idées. Pour l’instant, on est bien loin de la réputation de despote irascible qui l’avait précédé.” L’Equipe explique également que Thomas Tuchel a modifié un petit peu le repas des joueurs “mais rien de radical, le club étant déjà bien avancé en la matière.”

Le quotidien sportif explique enfin que Tuchel travaille en collaboration avec Antero Henrique pour le mercato et que le président, Nasser al-Khelaïfi, a pris du recul et fait confiance aux deux hommes. “Thilo Kehrer (21 ans) est son choix. Le dossier, que l’Allemand a fait valider par Doha, a été bouclé dans le détail par Henrique. Même chose pour les prolongations (Rabiot, Areola, Kimpembe, Verratti…).”

Il est également question de mercato du club avec la prolongation de Presnel Kimpembe et l’arrivée dans les prochaines heures de Thilo Kehrer. “Arrivé hier à Paris, le jeune défenseur allemand doit passer sa visite médicale dans la matinée avant de parapher son contrat, portant sur quatre ou cinq ans.. Le club de la capitale a officialisé hier la prolongation de Presnel Kimpembe pour deux années supplémentaires. Il est désormais lié au PSG jusqu’en 2023, avec un salaire revalorisé autour des 7 M€ annuels.”

De son côté, Le Parisien évoque la future recrue parisienne, Thilo Kehrer et se demande s’il l’achète au juste prix (37 millions d’euros). “Le tout alors que Paris insiste sur sa volonté de vendre pour rester dans les clous du fair-play financier.”

Le quotidien francilien explique également que ce choix de Kehrer permet aussi de ne pas ombrager l’avenir de Kimpembe. Le quotidien fait également un parallèle entre ce dossier et celui de Marquinhos, acheté à l’été 2013 pour 31,4 millions d’euros alors qu’il n’avait que 19 ans et 36 matches en pro dans les jambes. Il est enfin question de l’amitié entre Thomas Tuchel et Christian Heidel, le manager de Schalke, qui a permis au transfert de se réaliser.

Le Parisien revient également sur le match du PSG contre Caen, terminé avec sept joueurs formés au club sur le terrain. Le quotidien francilien se demande si cela pourra se reproduire dans le futur. “Cette soudaine invasion de jeunes est l’un des premiers marqueurs de l’ère TuchelLes retours tardifs des internationaux parisiens expliquent en bonne partie l’afflux massif de jeunes.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée