Infos
Crédit photo : psg.fr

Thilo Kehrer : “Pour moi c’est très bien d’évoluer aux côtés de Thiago Silva, Kimpembe et Marquinhos”

La nouvelle recrue du Paris Saint-Germain, Thilo Kehrer, a accordé cet après-midi sa première interview au site officiel du club de la capitale. Il évoque tout d’abord dans un très bon français (sa mère étant burundaise) son ressenti suite à son transfert au PSG. “Je suis très content d’être ici maintenant. Je veux vite rencontre tous mes coéquipiers et m’entraîner avec eux.

Par la suite, le natif de Tübingen est interrogé sur la façon avec laquelle il a appris le français. “Mes parents parlent français et j’ai grandi en Afrique aussi. J’ai grandi au Burundi et au Rwanda.”

Il mentionne également le fait de jouer aux côtés de Thiago Silva, Presnel Kimpembe et Marquinhos. “Pour moi, c’est très bien parce que je suis encore jeune, j’ai 21 ans et je vais me développer et voir ce qu’ils font sur le terrain. Il faudra également s’adapter au niveau d’ici.”

Il confirme qu’il connaît très bien son nouvel entraîneur, Thomas Tuchel, puisque il marqué contre son ancienne équipe dans le cadre du Revierderby opposant Schalke 04 au Borussia Dortmund. “Je connais le coach déjà. Oui c’est vrai j’ai mis mon premier but lors du plus grand match d’Allemagne, le Derby. Et c’est pour ça qu’on a eu un bon feeling. C’est bien.”

L’international allemand U21 s’exprime sur les ambitions qu’il a pour la saison à venir. “Je vais m’adapter à mes coéquipiers et à mon coach. Je vais jouer aussi, c’est mon but ici. On va voir ce qu’on peut faire ici.”

Il assure aussi pouvoir jouer des deux pieds. “Oui parfois, il y a des jours, le pied gauche est un peu plus fort et parfois il y a des jours, j’utilise plus le pied droit. Ça dépend.”

Il certifie qu’il est capable de jouer à tous les postes de la défense. “J’ai déjà joué à toutes les positions, à droite, à gauche et au milieu aussi. Pour moi ce n’est pas un problème.”

Il conclut en s’adressant aux supporters du Paris Saint-Germain. “Ici c’est Paris !”

 

À propos Matthieu Hanisch

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée