Echouafni

Echouafni : “Il y a de la fraîcheur et un état d’esprit irréprochable”

Demain à 15h, la section féminine du Paris Saint-Germain affrontera Montpellier dans le cadre de la 4ème journée de la D1 Féminine. Dans une interview accordée au quotidien Le Parisien, l’entraîneur Olivier Echouafni est revenu sur le début de saison parfait de ses joueuses (quatre victoires en quatre matches toutes compétitions confondues). “On est dans une phase de construction et de découverte. On a quand même perdu des joueuses de plus ou moins 30 ans (Boulleau, Erika, Delie, Hermoso) et recruté six de 20 à 25 ans (Lahmari, Daiane, Wang, Zamanian, Bruun, Glas). C’est une politique différente, nouvelle. On a misé sur des filles avec un gros potentiel, dans l’idée de les amener le plus haut possible. Mais oui, je suis assez surpris de ce qu’elles ont été déjà capables de faire. Il y a de la fraîcheur et un état d’esprit irréprochable. C’est de bon augure pour la suite.”

Dans cet entretien, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France féminine (2016-2017) a évoqué la confrontation face à Montpellier. “Je ne m’attendais pas à ce que Montpellier ou le Paris FC, que je considère comme des concurrents au moins pour la 2e place, se fassent accrocher au bout de trois journées. Ce match est déjà capital pour Montpellier, plus que pour nous. On a six points d’avance, et si on fait un résultat là-bas, on crée un véritable gouffre. Si on veut espérer gagner quelque chose en fin de saison, il faut perdre le moins de points possible pour être en mesure d’être au même niveau que Lyon quand on l’affrontera (…) Pour Montpellier, c’est sa dernière chance de rester en course pour la 2e place et l’Europe. La pression est beaucoup plus sur leurs épaules que sur les nôtres.”

À propos Murvin Armoogum

x

Check Also

Genesio revient sur la lourde défaite de Lyon contre le PSG (5-0)

Avant la trêve internationale, Lyon a sombré au Parc des Princes (5-0). Présent ce mercredi ...