PSG 9 septembre 2018

La revue de presse PSG : Bleus, Chantôme, billet unique, féminines, Boateng…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 9 septembre 2018 dans la presse hexagonale.

Evidemment, il est très largement question ce jour du France-Pays Bas qui se jouera ce soir (20h45/M6) au Stade de France, pour “faire oublier la descente express des Champs-Elysées”, juge Le Parisien. “La Coupe du monde est un plat qui se déguste et se partage en public, même deux mois après. Cinq minutes après le coup de sifflet final, les 23 champions du monde seront appelés un par un à rejoindre un podium sur lequel ils soulèveront à nouveau une réplique de la Coupe du monde. Ensuite, un tour d’honneur à vitesse réduite cette fois, devant les 77 000 spectateurs du SDF.”

Dans le quotidien francilien, on trouve le Titi Clément Chantôme (31 ans), nouveau joueur du Red Star. “J’avais envie de retrouver le plaisir, ici à Paris entouré de ma famille, mes amis. Le projet du Red Star m’offre tout ça, explique le milieu de terrain. Le club a plus de 100 ans mais connaît un nouveau départ : il attend un nouveau stade Bauer, va ouvrir un centre de formation. J’avais envie d’être au départ de cette aventure.”

L’Equipe revient sur le non-transfert de Jerome Boateng du FC Bayern au PSG. Un défenseur qui était tentant “à condition d’être une véritable affaire. Parce que le PSG pensait surtout à un jeune. Henrique va donc d’abord écouter le clan Boateng. Mais les intermédiaires dans ce dossier changent au fil des semaines. En interne, Boateng ne fait pas l’unanimité. Enfin, les exigences du Bayern paraissent bien trop élevées pour Paris, contraint par le fair-play financier : 45 M€. Comme s’il voulait ménager les susceptibilités, Henrique va formuler une offre, une seule. Il proposera 20 M€ plus des bonus, en sachant que cette proposition serait rejetée. Et elle l’a été. L’arrivée, quelques jours plus tôt, de Thilo Kehrer, pour 37 M€, avait satisfait les besoins du PSG à ce poste. Paris a laissé tomber, sans pour autant l’avouer aux dirigeants bavarois. Ils avaient besoin d’un latéral gauche et négociaient avec eux le transfert de Juan Bernat.”

“Le PSG souhaiterait, à l’avenir, que les matches de son équipe féminine au stade Jean-Bouin précèdent ceux des garçons au Parc. Et proposer un billet unique pour les deux rencontres, rapporte le quotidien sportif. Il s’agirait en quelque sorte d’un lever de rideau de l’autre côté de la rue. Mais cette idée se heurte à des obstacles majeurs. Premièrement, le choix des diffuseurs, et particulièrement de Canal+, qui possède les droits de la L1, du Top 14 et de la D 1 féminine. […] Le risque de tribunes majoritairement vides. [… ] La préfecture de police de Paris ne s’est jamais montrée favorable à l’organisation de deux rencontres le même jour dans un même périmètre.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée