TT

Tuchel : “Pour Julian (Draxler), Thomas (Meunier) et Adrien (Rabiot) on doit attendre aujourd’hui”

Demain, le PSG sera à Nice (17h15) pour tenter de s’imposer face aux Aiglons dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1. Thomas Tuchel répondait aux questions cet après-midi. Extraits choisis.

Groupe

Lass Diarra et Colin Dagba sont blessés. Julian (Draxler), Thomas (Meunier) et Adrien (Rabiot) on doit attendre aujourd’hui. Une discussion avec Mbappé suite au rouge reçu à Nîmes ? Non, on est contents qu’il revienne. Il jouera demain. Les objectifs de Choupo-Moting ? Pour lui, le rôle est clair, c’est un bon remplaçant. C’est important pour nous de l’avoir. Il est habitué à travailler dur. Il peut jouer en 9, mais aussi sur les côtés.

Animation

Pour accélérer le match, il faut jouer simple et vite, sans beaucoup de touches. On a des joueurs qui aiment le ballon. Mais il faut faire le nécessaire. Quand on commence une attaque, il n’est pas utile de toucher trop le ballon. On peut dribbler dans les zones décisives. Ce qui est important, c’est de jouer avec plus d’intensité. Tous ensemble, en tant qu’équipe nous pourrons faire de grandes choses.

Nice

C’est une équipe qui aime avoir la possession, qui a confiance. Ils jouent avec 4 ou 5 défenseurs. On devra être bien préparés. On parlera aujourd’hui avec les joueurs. Il faudra de la concentration. Il y a beaucoup de qualité. Un plan anti-Balotelli ? Non. Mais il a du talent, c’est clair. Il est dangereux, on ne sait pas ce qu’il peut se passer avec lui. Il faut être attentif avec Saint-Maximin et lui.

Avis sur la Ligue 1

C’est très physique. Il y a des joueurs rapides sur les côtés dans chaque équipe, avec de l’endurance. C’est important de contrôler les contres. C’est un championnat équilibré. Il y a Monaco, Lyon, Marseille, mais aussi Lille, Nice ou Toulouse qui sont à un bon niveau. L’importance des records ? Normalement je n’en parle pas dans mes discours mais j’ai senti que les joueurs aimaient ces défis. Maintenant, ils savent que nous pouvons égaler le record de Lille. Il n’est pas nécessaire que j’en parle plus. Ils veulent obtenir ce record. Ce n’est pas facile de gagner, gagner, gagner. La L1 n’est pas un souci par rapport à la C1, je ne suis pas de cet avis. Si vous croyez que c’est facile, c’est parce que vous avez cette impression. On rend les choses faciles. Mais ce n’est pas vrai. J’apprécie les efforts de l’équipe, surtout avec une préparation tronquée à cause de la Coupe du monde. Notre défaite à Liverpool n’a rien à voir avec le championnat. On a eu des difficultés lors de certains matches. 

>> Transcription Canal Supporters

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée