PSG 19 septembre 2018

Revue de presse PSG : Liverpool, manques, MCN, supporters, Fair-Play Financier, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 19 septembre 2018 dans la presse hexagonale.

“Dominés tout au long du match par Liverpool, les Parisiens ont fait preuve de réalisme offensif avant que Firmino ne scelle le succès des Reds dans les arrêts de jeu… résumé l’AFP. Pour les Parisiens, qui concèdent leur première défaite de la saison, et leur entraîneur Thomas Tuchel, peu inspirés à Anfield et même inquiétants physiquement alors que l’objectif de remporter la C1 est clairement affiché par les propriétaires qataris, la victoire sera déjà essentielle à domicile contre l’Etoile Rouge.”

“Le PSG a sombré dans les derniers instants à Liverpool mais il ne méritait guère mieux dans une partie qu’il n’a jamais maîtrisée, juge Le ParisienParis n’a pas été ridicule mais il est encore loin du compte et dans son osmose collective et sa capacité à faire mal à ses adversaires. Paris ne possède pas encore des qualités énormes de résistance, de combativité et de courage. Mais on sent que ça peut venir avec Tuchel, qui n’a pas dû apprécier certaines attitudes. Car le PSG aura été trahi par sa MCN. […] Et à Anfield, les Parisiens ne marchaient pas seuls. Les 2500 supporters présents à Liverpool ont vécu un déplacement mythique. La colonie parisienne a tout de même livré une prestation passionnée et poussé comme rarement une équipe qui en avait bien besoin.”

Les notes du Parisien : Areola 6 / Meunier 5 / Silva 6 / Kimpembe 7 / Bernat 4 / Marquinhos 3.5 / Rabiot 4 / Di Maria 4 / Neymar 4 / Mbappé 4 / Cavani 4

Les notes de L’Equipe : Areola 5 / Meunier 4 / Silva 6 / Kimpembe 6 / Bernat 4 / Marquinhos 3 / Rabiot 4 / Di Maria 5 / Neymar 4 / Mbappé 4 / Cavani 3

“Porté par un Anfield incandescent, qui a rugi comme si ses Reds se qualifiaient pour une finale de Ligue des champions, Firmino a fait basculer le PSG de l’espoir au désarroi, écrit L’EquipeEncore une fois, les champions de France s’inclinent chez un grand d’Europe. […] Tuchel a vu que l’équipe ne se résignait pas. Il a vu, aussi, qu’elle n’avait pas besoin de cinquante occasions pour marquer. Mais Tuchel a aussi constaté que son milieu de terrain ne flottait plus quand la marée montait : il coulait. Et hier, c’était un soir à forts coefficients. […] Mbappé et Neymar ont très peu défendu et mal attaqué, comme désolidarisés du reste de l’équipe. Peut-on gagner un match de très haut niveau avec deux joueurs qui défendent une fois sur quatre ? Le match d’hier a rappelé qu’il est quand même plus facile d’y arriver en jouant à onze.”

Le journal sportif rappelle que la chambre de jugement de l’Instance de Contrôle Financier des Clubs réexamine aujourd’hui le dossier du PSG malgré la décision de la chambre d’instruction de la même ICFC… qui avait estimé que le PSG était dans les clous du Fair-Play Financier sur la période étudiée : “Cette contre-enquête démarre donc ce matin. Avec des débats qui vont une nouvelle fois porter sur les contrats avec les partenaires commerciaux d’origine qatarienne (déjà décotés de 37 %)Désormais, tout est remis à plat. Mais, a priori, aucune décision ne devrait être prise aujourd’hui, les dirigeants du PSG n’étant même pas conviés pour s’expliquer. Il faudra sans doute attendre quelques semaines pour en savoir plus.”

“Neymar est globalement passé à côté de son sujet. Aligné à gauche dans un 4-3-3 tout en jouant souvent dans l’axe, le Brésilien n’a jamais réussi à prendre le jeu à son compte, abusant souvent de longs ballons pour Mbappé. Certes, le PSG n’a pas seulement perdu à cause de Neymar, mais l’intéressé doit être l’atout numéro 1. Et il ne l’a pas été ce mardi, estime Le FigaroThomas Tuchel aurait-il dû changer des choses plus tôt ? Peut-être… Mais ses joueurs ont, comme souvent en déplacement contre un « gros » d’Europe, été croqués dans l’engagement, les duels, le combat. Le coach pointait du doigt les limites mentales du groupe dans les précédentes éliminations. Visiblement, il y a encore du travail. Si le PSG veut aller loin, ça passera d’abord par la tête.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

PSG / Nantes, nouveau classique du handball français

Ce soir (20h40), le PSG Handball reçoit Nantes dans le cadre des quarts de finale ...