psg 25 septembre 2018

Revue de presse PSG : UEFA, fair-play financier, Mbappé, Ballon d’Or, Diarra, Reims…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 25 septembre 2018 dans la presse hexagonale.

Il y est brièvement question de la suspension de trois matches confirmée en appel pour Kylian Mbappé. Demain, contre Reims, l’international purgera une dernière fois la sanction.

“Le fair-play financier ne lâche plus le PSG, titre L’Equipe, suite à la décision d’“examen plus approfondi” du dossier du PSG par l’UEFA. “Un drôle d’acharnement, juge le quotidien sportif. La confusion est totale et le ridicule pas très loin. Car, en résumé, on demande à une instance (la chambre d’instruction) présidée par un ancien Premier ministre (le Belge Yves Leterme) et composée de sept « pointures » internationalement reconnues de reprendre à zéro un dossier qui les a tenues en haleine pendant presque une année. […] Désormais, le PSG peut donc craindre de nouvelles sanctions. Du côté du club parisien, on commence sérieusement à se lasser des tergiversations des experts financiers et de l’UEFA, comme des interminables délais de cette histoire sans fin. Même si la communication officielle est évidemment mesurée.”

Lassana Diarra, qui ne s’est pas entraîné hier matin “et est de nouveau resté aux soins (hanche) a très peu de chances d’être retenu dans le groupe”, constate le média sportif qui propose son onze probable contre le Stade de Reims : “Buffon – Meunier ou Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat ou Nsoki – Verratti, Rabiot – Draxler, Neymar, Di Maria – Cavani ou Choupo-Moting.”

“Mbappé sera Ballon d’or… des jeunes, annonce Le Parisien. Alors que Luka Modric a reçu le prix Fifa de meilleur joueur de l’année, l’attaquant du PSG est l’immense favori pour ce nouveau prix appelé Trophée Kopa récompensant le meilleur moins de 21 ans. Celui-ci sera connu à l’issue d’un vote des 33 lauréats du Ballon d’or encore vivants. Les finalistes pour les trois prix France Football seront révélés lundi 8 octobre. Il existe un immense favori pour le Ballon d’Or : Luka Modric.”

Le journal francilien constate également que “l’UEFA ne lâche pas le PSG”. D’autant plus qu’en première instance, le 13 juin, “la chambre de contrôle, petite sœur de la chambre de jugement, avait prononcé la relaxe du PSG, sur la base de l’examen des comptes allant de 2014 à 2017.” Et en décotant déjà considérablement les contrats avec les partenaires qatariens.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

L1

Ligue 1- Lyon s’impose facilement face à l’AS Monaco (3-0)

Pour la deuxième semaine consécutive, la Ligue 1 a connu énormément de matches reportés (six ...