Tuchel : “Buffon sera titulaire demain et contre Reims”

À  la vieille du déplacement à Rennes dans le cadre de la sixième journée de Ligue 1 (15h), Thomas Tuchel était présent ce matin en conférence. Extraits choisis.

L’état du groupe

Pas de blessés. Mbappé ne peut pas jouer ( encore suspendu).  Verratti peut jouer. Alphonse Areola ne sera pas à l’entraînement tout à l’heure. Il doit être avec sa famille, c’est très important. On décidera plus tard s’il est là demain.

Gianluigi Buffon

Oui il sera titulaire demain face à Rennes et également contre Reims. Il a beaucoup d’expérience. Il est très important pour notre groupe. Il a fait le voyage avec nous à Liverpool.”

Le match contre Liverpool 

Nous avons perdu contre Liverpool, c’est dur, mais c’est la vie. On doit être capables de se remettre de ça. C’est important de montrer l’envie de gagner demain. La mauvaise entente des attaquants face à Liverpool ? Nous avons vu ça, ils ont manqué de présence durant ce match. Mais ils ont été décisifs dans d’autres matches. Ce n’était pas une performance de top, top niveau, c’est clair. Nous devons nous améliorer en équipe. C’était notre première défaite. Mais c’était aussi un pas en avant parce que nous avons fermé la zone au milieu avec beaucoup de travail et avec notre structure. Nous avons utilisé Thomas Meunier et Juan Bernat pour attaquer dans les zones latérales. Il n’y a pas eu beaucoup de situations de transition pour Liverpool. Ça c’est un pas en avant. Nous avons démontré une top mentalité pour revenir à 2-2. Nous devons nous améliorer, c’est clair. C’est un grand défi de jouer face à Liverpool. Klopp est là depuis 4 ans, nous on est ensemble depuis 8 semaines.”

Comment le PSG peut s’améliorer 

Le plus important, c’est que nous nous améliorons pour devenir meilleurs, que nous mettons nos propres limites. C’est le message que je donne aux joueurs, il faut toujours vouloir s’améliorer et montrer le meilleur, tous ensemble en équipe. Je m’en fiche un peu si nous perdons ou si nous gagnons, le plus important c’est de toujours donner le maximum.

Pas de grand chamboulement malgré la défaite à Liverpool 

Si l’arbitre avait sifflé une minute plus tôt contre Liverpool, tout le monde parlerait différemment de ce match. Mon message, ce n’est pas de tout changer parce qu’on a perdu. On a bien fait plusieurs choses. On n’a pas trop permis à Salah d’avoir des situations par exemple. Ce n’est pas à cause du résultat que je vais critiquer ou non mon équipe. Si nous jouons comme des merdes, il faut critiquer ça même si nous gagnons. Nous devons toujours être meilleurs.

Cavani 

Normalement Cavani est notre premier joueur défensif. C’était difficile pour lui. Nous avons défendu très, très bas contre Liverpool. Nous avons changé de structure dans le match. Je n’étais pas énervé contre Edi, j’ai confiance en lui. C’est un attaquant spécial. Il pense toujours défensif, comment aider. Aucun problème avec Edi.

Manque de leader dans le groupe ? 

Pensez-vous qu’on peut passer de 0-2 à 2-2 à Anfield sans leader? Non, c’est impossible. Nous n’avons pas perdu confiance.

Neymar et son positionnement 

Neymar peut jouer à gauche et en 10. Il a commencé la saison en 10 parce qu’il n’a pas eu de préparation en raison de la Coupe du monde. Maintenant, il est “fit”, il est en forme. À Liverpool, je pensais qu’il n’y aurait pas d’espace pour un 10, c’est pour ça qu’il a commencé à gauche. C’était important d’attaquer sur les côtés. Nous avons changé en cours de match.

Ben Arfa et Rennes 

“Ben Arfa ? C’est un joueur très, très talentueux, c’est clair. L’équipe de Rennes est très talentueuse avec de bonnes individualités. C’est pour ça que c’est compliqué de jouer contre Rennes. Ben Arfa a marqué un but important en Ligue Europa sur penalty. Pour moi, c‘est difficile de parler de lui parce que je ne le connais pas. Je suis sûr que ce sera un match spécial pour lui, il va jouer à son meilleur niveau. Quand il joue à son meilleur niveau, il est toujours dangereux.

 

À propos Guillaume De Freitas

x

Check Also

Bitton

Bitton : “17 matches en huit semaines, c’est énorme !”

En cette saison post-Mondial, le PSG risque de se retrouver avec un calendrier démentiel du ...