Algerino

Algerino : “Pour Tuchel, cette victoire éteint le début d’incendie du Napoli”

Thomas Tuchel a osé, cela a payé. Maintenant il s’agît de penser au match décisif de Champions League au San Paolo qui se jouera dans huit jours, même s’il y a la réception du Losc vendredi. Jimmy Algerino estime que l’entraîneur parisien s’est offert l’environnement propice à la préparation du choc européen.

“Ce fut une rencontre un petit peu bizarre et elle souligne encore le fossé qu’il y a entre la Ligue des champions et la L1. En C1, les individualités ne font pas toujours la différence et le collectif doit la faire les trois quarts du temps. En Ligue 1, pour ce PSG-là, c’est un peu le contraire. On l’a vu dimanche soir, avec une équipe beaucoup remaniée il a suffi de deux ou trois coups bien joués, commente l’ancien latéral du PSG dans France Football. En revanche, à mes yeux, le système tactique n’a pas été probant. Surtout en première période. Verratti était beaucoup trop isolé en sentinelle et l’OM a compris que c’était le joueur à cibler. Il n’empêche que la défense à trois rajoute une belle corde à l’arc tactique du PSG et met Neymar dans les meilleures conditions dans l’axe. Pour Tuchel, cette victoire éteint le début d’incendie du Napoli. En faisant deux ou trois choix forts pour ce clasico, en réajustant les choses à la mi-temps, il gagne 2-0 sans gros danger. Il s’est octroyé de la sérénité pour préparer tranquillement le retour capital qui va se présenter contre Naples. Et là, en revanche, ce sera la foudre d’un côté comme de l’autre. Il sera dos au mur.”

À propos Redaction

x

Check Also

Le Brésil bat l’Uruguay (1-0), Neymar buteur

Le Brésil et l’Uruguay s’affrontaient en match amical à l’Emirates Stadium (Londres). Un match entre ...