Descamps explique qu’il aimerait bien devenir numéro 1 au PSG dans le futur

Rémy Descamps, prêté cette saison à Clermont (Ligue 2) par le PSG, était l’invité de Canal + Sport ce lundi soir. Le portier, actuellement blessé à la main gauche, a été interrogé, par le joueur du Gazelec Ajaccio, Alexis Araujo (joueur qu’il connaît bien) sur le moment où il prendra la place d’Alphonse Areola à Paris.

Quand je prendrais la place d’Areola ? C’est une grande question. J’espère un jour, parce que c’est mon objectif aussi. Ça fait partie du poste, il n’y en a qu’un qui joue. A moi de prendre mon mal en patience et de jouer avec Clermont pour pouvoir ensuite espérer la place de numéro 1 au PSG.

Il a également évoqué, Gianluigi Buffon, avec qui il s’est entraîné avant de rejoindre le Clermont Foot. “C’est une immense personne, c’est un immense gardien, une légende. Quand on le côtoie,  on attend ça, on attend l’entraînement avec impatience, on attend qu’il se déroule, on ne veut pas qu’il s’arrête. On profite parce que l’on sait que cela ne va pas durer longtemps, sachant que je voulais partir en prêt. On prend tout ce qui a à prendre et cela va me servir plus tard, c’est sûr. Une pression avant le premier entraînement ? Un petit peu mais une bonne pression. On attend que ça d’aller sur le terrain et s’éclater dans les buts avec Gigi Buffon. C’est un plaisir et j’espère qu’il a pu en éprouver lui aussi. 

Descamps a enfin réitéré son envie de s’imposer au PSG, lui qui est sous contrat jusqu’en juin 20021 avec le club de la capitale. “S’imposer au PSG ? Bien sûr, pour l’instant je suis au PSG et c’est un objectif à long terme parce que je sais qu’en ce moment ce n’est pas possible, il y a du monde devant et je sais où est ma place. Mais c’est vrai qu’à long terme, avec l’expérience que je vais acquérir au fur et à mesure des années, pourquoi pas acquérir une place de titulaire.

À propos Guillaume De Freitas

x

Check Also

UEFA PSG

L’UEFA suspend temporairement son enquête du dossier du PSG

Il semblerait que le bras de fer qui oppose le PSG à l’UEFA soit loin ...