avocat

L’avocat du Napoli donne son avis sur l’affaire du potentiel match truqué

Environ cinq millions d’euros pariés sur une défaite de l’Etoile Rouge contre le PSG – avec cinq buts d’écart – pour recevoir une dizaine de millions, tel aurait été le stratagème d’un dirigeant du club de Belgrade, avec des complices serbes, dont des joueurs. C’est du moins ce qu’un informateur a confié à l’UEFA. D’où l’enquête préliminaire lancée en France depuis le 30 septembre. Sans preuves pour l’instant. Pas même en termes de monitoring. Bref, on est loin d’une issue dans un sens ou dans l’autre dans ce dossier. Alors que la compétition va se poursuivre dans le groupe C de la Champions League.

Du côté de Naples, où on a laissé deux points à Belgrade (0-0), on suit les révélations du journal L’Equipe avec intérêt. Mattia Grassani, l’avocat de SSC Napoli, s’est exprimé sur le thème dans le journal Il Mattino. “Le club français risque peu, presque rien, les Serbes risquent eux le maximum. Si l’UEFA découvre certaines preuves, je ne vois pas comment ils pourraient s’en tirer. Ce sera au moins une exclusion de la compétition. Il faudrait alors évaluer la durée possible de la punition.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

OMPSG

Bastien, Rainville et Thual pour arbitrer le OM / PSG

L’Italie occupe les esprits au PSG et à l’Olympique de Marseille avec des rendez-vous continentaux ...