PSG 21 octobre 2018

Revue de presse PSG : Amiens, Di Maria, Verratti, Cavani, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 21 octobre 2018 dans la presse hexagonale.

“Neymar au repos, les internationaux fatigués par la trêve ? Pas de souci pour l’invincible PSG, porté hier par ses joueurs non appelés en sélection pour dominer tranquillement Amiens (5-0) et s’offrir une dixième victoire en dix journées de Ligue 1, résume l’AFPIl faut croire que la semaine de vacances exceptionnellement offerte par Thomas Tuchel aux joueurs absents de leurs sélections lors de la trêve a porté ses fruits : requinqués, les Angel Di Maria, Adrien Rabiot et autres Juan Bernat ont pris en main leur équipe. […] Seule ombre au tableau : la blessure de Marco Verratti, touché à la cuisse et sorti à la mi-temps. Place à Naples.”

“Le PSG a tranquillement manipulé les Picards, tuant le suspense avant la pause, enfonçant le clou à la fin. Sans Neymar, laissé au repos, mais avec un nouveau onze expérimental, le PSG a maintenu la cadence : dix victoires en autant de journées. Une première. S’ils s’imposent au Vélodrome dimanche prochain, les Parisiens égaleront le record européen de Tottenham qui date de 1960. En attendant, il y a mercredi au Parc la Ligue des champions, le rendez-vous de la semaine, rappelle le JDD. Di Maria est sorti à l’heure de jeu après avoir « senti quelque chose », comme Verratti remplacé à la mi-temps. Tuchel compte sur eux contre Naples, mais aussi sur Thiago Silva, forfait hier. Cavani, qui n’a pas marqué hier malgré le festival offensif, trépigne déjà.”

“Malgré l’absence de plusieurs cadres et un rythme piano, les Parisiens ont fini par écraser de tendres Amiénois. En L1, ils planent définitivement loin au-dessus des autres, constate L’Equipe. Ces scores-fleuves deviennent une habitude. Paris a marqué au moins 3 buts lors de chacun de ses 10 premiers matches de L1. C’est la première fois qu’une équipe accomplit pareille performance dans l’histoire du Championnat de France. Le PSG a pourtant livré une prestation assez oubliable. […] Cavani a une nouvelle fois été techniquement isolé pendant la rencontre et a quitté la pelouse fanny. Cela interpelle forcément, tout comme son attitude, tête basse, en rejoignant le vestiaire. […] Verratti et Di Maria ont ressenti une « gêne musculaire ». Un remplacement inquiétant pour l’Italien, régulièrement sujet à des douleurs aux adducteurs, dont il a été opéré deux fois, et qui pose la question de sa titularisation hier. […] À l’exception de Kurzawa et Alves (reprise), le groupe au complet est attendu à l’entraînement demain, y compris Neymar et Meunier, laissés au repos hier.”

Les notes de L’Equipe : Areola 6 / Nkunku 6 / Marquinhos 7 / Kehrer 7 / Bernat 7 / Rabiot 7 / Verratti 7 / Draxler 5 / Di Maria 8 / Mbappé 6 / Cavani 4

Les notes du Parisien : Areola 5 / Nkunku 5.5 / Marquinhos 6.5 / Kehrer 6 / Bernat 6.5 / Rabiot 7 / Verratti 6 / Draxler 5.5 / Di Maria 7.5 / Mbappé 5.5 / Cavani 3.5

“Avant Naples en Coupe d’Europe et Marseille en championnat, tous les feux sont au vert pour le PSG, estime Le Parisien. Pour l’instant, l’opération « laisser souffler les cadres » marche à merveille. Rabiot, Bernat et Di Maria, en vacances la première semaine de la dernière trêve internationale, ont été les acteurs majeurs avec des prestations solides et des performances notables. Si Neymar en profite de la même manière pour estoquer les Italiens, ce sera tout bénef. Mercredi, Paris joue une partie de son avenir européen immédiat. […] La domination parisienne est tellement écrasante en L1 qu’à part une saute de concentration, type Strasbourg la saison dernière, les Parisiens ont la capacité de voler de record en record. Ils n’en ont certainement pas besoin, mais les Parisiens auront une motivation supplémentaire pour battre l’OM, dimanche prochain.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Le Graet

Le Graët : “Je vais voir Adrien Rabiot tout de suite après la fin des matchs internationaux”

Depuis son refus de figurer parmi les réservistes de la Coupe du Monde, Adrien Rabiot ...